Politique

Denis Coderre veut un parc linéaire sur le viaduc Notre-Dame

Ensemble Montréal promet un parc linéaire sur le viaduc Notre-Dame. Photo: Gracieuseté, Ensemble Montréal

Le chef d’Ensemble Montréal veut réaménager le viaduc Notre-Dame en parc linéaire appelé «Notre-Dame en hauteur». L’ambition de Denis Coderre est de transformer «un bloc d’asphalte peu fréquenté» en une «porte d’entrée emblématique» vers le Vieux-Port.

Le projet s’étendrait de la rue Berri à la rue Montcalm. Sous la portion ouest du viaduc, le parti souhaite créer six nouveaux espaces commerciaux tels qu’une boutique-atelier d’artistes, un espace de travail collaboratif et un café. À l’est, le parti veut plutôt améliorer les installations existantes comme des jeux d’enfants, en ajoutant par exemple un parc à chiens.

Le tout nouveau parc linéaire sur le viaduc Notre-Dame mettrait en valeur l’histoire et la beauté de la métropole, améliorera le tissu urbain, offrira un meilleur accès à la nature et désenclavera le secteur, a fait valoir Denis Coderre.

Il souhaite que ce nouveau lien piétonnier «comme à New York» attire touristes et résidents. L’objectif selon lui est «d’utiliser quelque chose d’existant pour l’habiller davantage» pour en faire «un lieu de destination et valoriser le quartier».

Le parc linéaire verrait le jour d’ici 2025. Son coût est estimé à 10 M$. L’équipe d’Ensemble Montréal avait déjà présenté, dimanche dernier, un projet de réaménagement des autoroutes Ville-Marie et Décarie.

Plus de terrains sportifs

Du côté de Projet Montréal, Valérie Plante a annoncé au même moment son intention de «transformer un minimum de 15 terrains vagues en plateaux sportifs au cours des quatre prochaines années».

«On veut plus de terrains de sport. Moi c’est ça que j’entends et c’est là-dessus qu’on veut miser», a déclaré Mme Plante. Parmi les arrondissements ciblés, se trouvent en priorité les arrondissements de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Saint-Michel et Montréal-Nord.

Le programme de transformation de terrains vagues en terrains sportifs offrira aux arrondissements la flexibilité nécessaire pour agir rapidement pour répondre aux besoins exprimés sur le terrain. Il nous permettra d’offrir aux jeunes l’occasion de développer leur passion pour le sport, mais aussi de favoriser le développement de communautés solidaires, inclusives, dynamiques et sécuritaires

Gracia Kasoki Katahwa, candidate à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Projet Montréal

Les terrains concernés appartiennent principalement à la Ville de Montréal. Leur conversion en terrains sportifs permettrait aux résidents de «jouer au basketball, au soccer et au hockey cosom». Projet Montréal offrirait ainsi «rapidement» de nouveaux terrains de jeux sans attendre l’aménagement de nouveaux parcs.

Le parti investirait 3,3 M$ dans les quatre prochaines années pour «transformer ces espaces sous-utilisés en terrains sportifs».

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivant partout.

Articles récents du même sujet