Politique

Ensemble Montréal mise sur deux nouveaux espaces urbains

Le chef d'Ensemble Montréal, Denis Coderre. Photo: Josie Desmarais/Métro

Denis Coderre et son équipe veulent créer deux nouveaux espaces urbains dans les secteurs de l’autoroute Décarie et Ville-Marie. Une future administration Coderre-Gelly entend remédier à «deux cicatrices urbaines» en repensant le secteur des deux autoroutes.

Dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Ensemble Montréal veut développer un nouveau parc urbain partant du chemin Queen Mary jusqu’au chemin de la Côte-Sainte-Catherine. Ce nouvel espace serait agrémenté d’installations sportives extérieures, familiales et de détente avec une fontaine.

Afin de sécuriser l’accès du futur parc, le parti prévoit de réduire la circulation à deux voies de chaque côté du boulevard Décarie. Le coût de cette première phase est estimé à 700M$.

Ça fait 50 ans qu’on parle du recouvrement de l’autoroute Décarie et personne n’a encore pris le temps de commander une étude de faisabilité détaillée et ingénieuse avec un budget et un échéancier pour que le projet se concrétise.

Lionel Perez, candidat à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce et chef parlementaire d’Ensemble Montréal

Le parti mettrait aussi sur pied une consultation publique citoyenne menée avec l’OCPM. De plus, le recouvrement de l’autoroute Décarie fera l’objet d’une étude de faisabilité. Selon Alan de Sousa, l’administration Coderre-Gelly fera du projet de recouvrement de de l’autoroute «une priorité».

Une nouvelle place publique dans Ville-Marie

Du côté de Ville-Marie, Ensemble Montréal a l’ambition de créer «la plus grande place publique du centre-ville de Montréal».

L’espace de 4 hectares s’étendrait de la rue Sanguinet jusqu’au boulevard Saint-Laurent. La future place, annexée à celle des Montréalaises et situé à quelques pas du CHUM formerait «un nouveau nouveau quartier de la santé».

Le projet est évalué à 400M$ et un concours de design permettra d’en dessiner les contours. Denis Coderre, chef d’Ensemble Montréal promet que «ce projet emblématique marquera la fermeture de la cicatrice urbaine qu’est l’autoroute Ville-Marie» et participera au dynamisme du centre-ville.

Ensemble Montréal entend également travailler à l’agrandissement du Palais des Congrès. Le parti souhaite inscrire les deux projets de parc urbain et de place publique, au Plan québécois des infrastructures (PQI).

Proposition «embryonnaire» juge Projet Montréal

Pour Projet Montréal, ce que propose Ensemble Montréal est «embryonnaire» et ne se réalisera «pas demain matin».

La proposition d’Ensemble Montréal est très embryonnaire. En bref, on parle d’une étude pour voir combien ça coûte pour ensuite demander à Québec de payer.

Projet Montréal

«Projet Montréal s’engage à profiter des grands projets qui sont déjà sur la table pour corriger des cicatrices urbaines comme la réfection de l’autoroute métropolitaine et l’agrandissement du Palais des congrès», a-t-on déclaré à Métro.

Pour ce qui est du recouvrement de l’autoroute Décarie, Projet Montréal mise sur le «développement du secteur de l’Hippodrome pour étudier un projet pilote» de recouvrement de l’autoroute. Le projet de construction du quartier familial Namur-Hippodrome, promesse de 2017 du parti, est en cours selon la ville, la prochaine étape consistera en «la réalisation et à l’adoption d’un Plan d’ensemble».

Articles récents du même sujet