Politique

Kathleen Weil, 13e députée libérale à quitter la politique

Kathleen Weil
Kathleen Weil Photo: Josie Desmarais/Métro

Après 14 ans d’implication au sein du Parti libéral du Québec (PLQ), la députée de la circonscription Notre-Dame-de-Grâce (NDG), Kathleen Weil, a annoncé qu’elle quittait la vie politique. C’est la conseillère auprès de la Fondation philanthropique Canada (FPC) Désirée McGraw, actuellement en congé parental, qui sera la candidate pour lui succéder. Ce départ s’ajoute à une longue liste de députés du PLQ qui ont annoncé qu’ils ne solliciteraient pas de nouveau mandat.

Représenter les citoyens de Notre-Dame-de-Grâce et de Montréal-Ouest aura été le plus grand honneur de ma carrière. […] À titre de députée de Notre-Dame-de-Grâce depuis 14 ans, j’ai eu l’occasion d’œuvrer à faire de notre circonscription un endroit meilleur.

Kathleen Weil

Kathleen Weil a passé en revue sa longue carrière au sein du PLQ. Elle a été à tour de rôle ministre de la Justice et ministre de l’Immigration. Mme Weil a aussi été responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et des Relations avec les Québécois d’expression anglaise.

Elle a pu faire référence aux moments marquants de sa vie politique, comme l’arrivée des réfugiés syriens. Elle a aussi salué les anciens premiers ministres Philippe Couillard et Jean Charest.

La candidate Désirée McGraw et la cheffe du PLQ Dominique Anglade étaient aussi présentes lors de l’annonce.

«Ma volonté d’être au service de ma communauté, de défendre les droits et libertés, de contribuer aux politiques publiques a toujours été forte chez moi, a déclaré Désirée McGraw. [En ce moment], ce ne sont pas des temps faciles pour les minorités au Québec.»

Un départ qui en suit d’autres

Le départ de Kathleen Weil suit celui de 12 autres libéraux. Dominique Anglade a expliqué que ces départs s’inscrivent dans un «processus de renouvellement».

«C’est un processus de renouveau au sein de la formation politique», a expliqué Dominique Anglade.

Pour la cheffe du PLQ, toutes les nouvelles candidatures ont pour dénominateur commun d’être progressistes. Selon elle, les candidats veilleront à faire du Québec un endroit inclusif.

Outre Kathleen Weil, les autres libéraux qui quittent le navire sont Gaétan Barrette, Lise Thériault, Christine St-Pierre, Hélène David, Francine Charbonneau, Monique Sauvé, Jean Rousselle, Nicole Ménard, David Birnbaum, Paule Robitaille, Pierre Arcand et Carlos Leitão.  

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet