Art de vivre
10:30 11 mai 2020 | mise à jour le: 11 mai 2020 à 10:30

Symptômes, soins et prévention de la COVID-19 chez l’enfant

Symptômes, soins et prévention de la COVID-19 chez l’enfant
Photo: MétroSymptômes, soins et prévention de la COVID-19 chez l’enfant

Votre enfant ne semble pas en forme ou il tousse et fait de la fièvre? Vous vous demandez ce que vous devez faire en cette période de pandémie? Voici les recommandations pour les enfants touchés par la COVID-19.

Il s’agit des symptômes les plus fréquemment observés chez les enfants. Certains pourraient aussi souffrir d’un mal de gorge, de douleurs musculaires, d’un nez qui coule, de diarrhées ou de vomissements. Des enfants infectés pourraient connaître une perte soudaine de l’odorat, sans congestion nasale.

Des médecins ont observé que certains enfants infectés par le coronavirus pouvaient présenter des taches ressemblant à des engelures sur les orteils et les doigts qui peuvent être accompagnées d’une sensation de brûlure. Ce symptôme ne poserait pas de risque pour la santé et les taches disparaîtraient d’elles-mêmes avec le temps.

Toutefois, la présence de ces taches ne signifie pas automatiquement qu’un enfant est infecté. Plusieurs enfants avec ce symptôme ont d’ailleurs reçu un résultat de test négatif pour la COVID-19. Les parents ne devraient donc pas s’alarmer.

Quels sont les symptômes de la COVID-19? Fièvre, toux, problèmes respiratoires

En général, les enfants infectés par la COVID-19 ne présentent que des symptômes légers. Très peu sont hospitalisés et les cas graves sont extrêmement rares. Les enfants semblent donc moins affectés que les adultes. De plus, certaines données semblent indiquer que les enfants seraient peut-être moins contagieux que les adultes et transmettraient donc moins le coronavirus, en particulier lorsqu’ils ont peu ou pas de symptômes.

Que sait-on de la COVID-19?

La COVID-19 est une infection des voies respiratoires. Elle est causée par le virus SARS-CoV-2.

Âge

Les enfants, peu importe leur âge, peuvent être atteints par la COVID-19. Ils sont toutefois moins nombreux que les adultes à être infectés. Même si les complications sont très rares chez les enfants, les moins de 1 an sont plus susceptibles d’en connaître.

Apparition des symptômes de la COVID-19

Les symptômes se développent en moyenne de 5 à 7 jours après la contamination. Toutefois, il peut s’écouler jusqu’à 14 jours entre l’exposition au virus et l’apparition des symptômes.

Mode de transmission

Le coronavirus se transmet principalement lors de contacts étroits entre personnes infectées. Le virus se propage à partir de gouttelettes provenant des sécrétions respiratoires, par exemple la toux ou les éternuements d’une personne infectée. L’infection peut également survenir si une personne touche à une surface contaminée et touche ensuite ses yeux, son nez ou sa bouche.

Enfant, confinement et COVID-19

Si vous êtes en attente du résultat du test de votre enfant pour la COVID-19 ou si votre enfant a reçu la confirmation qu’il est infecté, assurez-vous que toute la famille demeure à la maison en isolement. Le retrait devrait être maintenu au moins 14 jours après l’apparition des symptômes et 72 heures après la disparition de la fièvre et l’amélioration des symptômes respiratoires.

Médication appropriée pour traiter la COVID-19 chez l’enfant

Si votre enfant est âgé de plus de 3 mois et qu’il fait plus de 38°C (100,4°F) de température rectale, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène (TylenolMD, TempraMD), selon la posologie du produit.

Si votre enfant a plus de 6 mois et que l’acétaminophène ne parvient pas à faire baisser la fièvre, vous pouvez lui donner de l’ibuprofène (AdvilMD, MotrinMD) en plus de l’acétaminophène.

Cependant, ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AspirinMD) à un enfant ou un jeune de moins de 18 ans.

Précautions pour éviter la contagion à la maison

Idéalement, une seule personne devrait prendre soin de l’enfant malade. Cette personne ne devrait pas avoir une condition de santé qui la rend vulnérable à la COVID-19.

Lorsque vous prenez soin d’un enfant infecté, assurez-vous de bien laver vos mains et de les sécher avec des serviettes de papier jetable. Évitez aussi de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche avec des mains non lavées. Les vêtements de votre enfant et sa literie peuvent être lavés avec le reste de la lessive familiale, mais utilisez de l’eau chaude et séchez à la machine.

Votre enfant ne devrait pas jouer avec d’autres enfants ni partager ses objets personnels et ses aliments ou ses boissons avec les autres membres de la famille.

Cet article a été écrit par Kathleen Couillard pour Naître et Grandir. Il a été révisé par Dre Marie-Joëlle Doré Bergeron, pédiatre au CHU Sainte-Justine.


Comment traiter la COVID-19 chez l’enfant et veiller à son confort

  • Proposez à votre enfant de porter des vêtements légers.
  • Gardez la température de la pièce à environ 20°C (68°F).
  • Incitez-le à se reposer beaucoup.
  • Assurez-vous qu’il boit suffisamment et qu’il ne présente pas de signes de déshydratation, particulièrement s’il a des vomissements ou de la diarrhée. Si votre enfant présente des signes de déshydratation, vous pouvez, au besoin, lui donner des solutions de réhydratation vendues en pharmacie comme du PedialyteMD. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
  • Surveillez l’aggravation des symptômes comme de la difficulté à respirer, une respiration accélérée, de la confusion ou des lèvres bleutées. Si de tels signes se présentent, votre enfant doit être vu par un médecin.

Prévenir et réduire le risque d’exposition

  • Encouragez toute votre famille à bien se laver les mains.
  • Assurez-vous que tout le monde éternue et tousse dans son coude.
  • Évitez de se toucher les yeux, le nez ou la bouche.
  • Tenez-vous à deux mètres des personnes qui ne font pas partie de votre famille.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces de la maison comme les poignées de porte.
  • Évitez les contacts avec les personnes malades.

Les signes de déshydratation

  • Absence d’urine à l’intérieur de six heures chez les bébés et pendant plus de huit heures chez les enfants plus âgés.
  • Fontanelles creuses (régions molles sur le dessus de la tête des bébés).
  • Peau froide qui ne reprend pas sa place rapidement lorsqu’on la pince.
  • Irritabilité, somnolence.

Articles similaires