Tendances
20:04 1 mai 2013 | mise à jour le: 8 mai 2013 à 17:54 temps de lecture: 3 minutes

Meemoza, un bouquet de fleurs à porter

Meemoza, un bouquet de fleurs à porter
Photo: Karl-Philippe Guérard

La griffe Meemoza est née du désir d’allier valeurs environnementalistes et mode polyvalente. La designer Emilie Rioux présente sa marque en quatre mots-clés.

Montréal
«Quand on magasine des vêtements, on oublie souvent de regarder d’où ça vient, quelles matières ont été utilisées et comment ils ont été fabriqués. Je me posais ces questions comme consommatrice et en tant que designer, je n’ai pas envie d’encourager ces modes de production. Ma collection est donc confectionnée au Québec et surtout à Montréal. Bien sûr, c’est un défi. Aujourd’hui, les bonnes couturières sont rares… La main-d’œuvre est vieillissante et les jeunes veulent tous être designers. Il faut redorer le blason des petites mains.»

Écoresponsable
«Mon objectif est de créer des vêtements pour femme qui peuvent être portés dans plein d’occasions. Au fond, l’écoresponsabilité, c’est aussi proposer des vêtements polyvalents et confortables qui permettent de réduire la taille de la garde-robe. La surconsommation est très présente dans cette industrie. Être écolo, ce n’est pas juste acheter local ou bio, mais aussi ne pas remplir les dépotoirs. Et même en recyclant, si à la base la consommation est démesurée, il y aura un impact sur l’environnement.»

Unique
«Nous utilisons de plus en plus de textiles fabriqués localement. Bien sûr, nous n’avons pas le choix d’importer le coton bio, pour donner cet exemple, de Chine ou de l’Inde, mais il est ensuite tricoté ici. Puisque nous travaillons avec des fibres naturelles à faible impact – coton biologique, Tencel, modal –, j’avais envie de m’inspirer de la nature et plus particulièrement des fleurs pour la collection printemps-été 2013. D’ailleurs, pour cette collection, nommée Jardin délicat, nous avons créé un imprimé exclusif aux couleurs exotiques sérigraphié à Montréal avec des encres à faible impact.»

Vélo
«Je voulais que mes valeurs se reflètent dans tous les aspects de l’entreprise, même dans le transport. Comme je fais beaucoup de vélo, même l’hiver, j’ai commencé à faire les petites livraisons et les commandes internet moi-même, à bicyclette. Quand il y a trop de matériel à déplacer, par exemple en début de saison, je n’ai plus le choix de recourir aux véhicules en libre partage, comme Communauto.»


La collection Jardin délicat sera officiellement lancée le 16 mai
Points de vente : www.meemoza.ca