Tendances
13:36 14 décembre 2015 | mise à jour le: 14 décembre 2015 à 20:42 temps de lecture: 2 minutes

Semaine de mode taille plus: on se réjouit ou pas?

Semaine de mode taille plus: on se réjouit ou pas?
Photo: Rose aux Joues Photographie

C’est confirmé: la première Montréal + Fashion Week, consacrée à la mode québécoise taille plus, aura lieu du 20 au 22 mai 2016.

Alors qu’il n’existe plus vraiment de Semaine de mode à proprement parler à Montréal depuis que Sensation Mode a décidé de se consacrer à son Festival mode et design, on ne peut que se réjouir de cette annonce. La programmation laisse présager un événement d’une certaine envergure, avec «des défilés, des salons de vente, des compétitions de style, des conférences et des ateliers d’activité physique destinées aux personnes en surpoids», a confié la fondatrice, la blogueuse Emily Roy, au Huffington Post.

Mais pendant qu’on se réjouit de la tenue de défilés qui promettent de célébrer la diversité corporelle, il faudrait aussi se demander pourquoi l’industrie taille plus ressent le besoin de créer un événement en marge de ce qui se fait déjà. Poser la question, c’est y répondre, mais je tente une hypothèse: si toutes les facettes de la diversité corporelle étaient mieux représentées en mode et en beauté, on n’y songerait même pas.

Quoi qu’il en soit, j’espère à tout le moins que des mannequins vedettes d’ici, Justine LeGault par exemple, seront de la fête. Ce serait là une excellente occasion de faire rayonner la mode montréalaise au-delà de nos frontières et de prouver qu’on n’a pas besoin d’être filiforme pour être un modèle inspirant.