Automobile

Mercedes Classe A 2019: La voiture des milléniaux

Mercedes Classe A 2019: La voiture des milléniaux
Photo: Collaboration spéciale

Il y a depuis toujours une dichotomie entre la technologie avancée des grandes berlines et la clientèle qui les achète. Les berlines les plus prestigieuses des grands constructeurs sont toujours celles qui se présentent comme la vitrine technologique de la marque.

Or, ces modèles très coûteux ont souvent pour clientèle des personnes à l’automne de leur vie, qui n’ont que peu d’intérêt pour la chose technologique. Avec l’accessibilité plus grande et à meilleur prix des technologies, Mercedes a finalement eu l’excellente idée de proposer une voiture à prix réaliste visant une clientèle qui saura apprécier à leur juste valeur les dernières avancées dans ce domaine. Voici la nouvelle Classe A 2019, qui regorge de petites trouvailles faisant déjà partie de la vie de tous les jours des milléniaux.

Un habitacle interactif
Parlons d’abord du MBUX, ou Mercedes-Benz User eXperience. Cette interface inaugurée avec la Classe A va s’intégrer par la suite aux autres modèles de la famille. Mercedes utilise la réalité augmentée pour le système de navigation. Offert en option, le MBUX permet de voir la carte et la direction à suivre; des caméras filment, quelques dizaines de mètres avant de l’aborder, l’intersection devant la voiture et le dispositif indique, en surimpression à l’écran, les noms de voies et la direction à suivre. Le mot «innovation» n’est pas trop fort pour décrire ce système qui devient vite intuitif.

Ceux qui ont un système Google Home vont également être ravis d’apprendre que Mercedes a emprunté cette idée pour une application automobile. Ainsi, si vous dites «Hé, Mercedes, quel temps fait-il à Montréal?» vous aurez votre réponse. Le logiciel reconnaît en ce moment 37 langues. Le français n’est pas encore parfait et le système de Mercedes n’a pas le sens de l’humour de celui de Google, mais ça fonctionne assez bien. Mercedes a même mentionné qu’on peut marier le Google Home et le système Mercedes et qu’on peut, une fois l’opération terminée, demander des renseignements sur sa voiture à son Google Home, du genre: «Hé, Google, combien d’autonomie me reste-t-il avant de faire le plein?»

Ces technologies passent par deux écrans numériques existant en formats de 7 po dans les modèles de base et de 10,25 po dans les versions haut de gamme. L’écran de droite est tactile comme une tablette et le contenu personnalisable rend les combinai- sons presque infinies. Il faut aussi noter l’extrême clarté de l’écran, qui laisse loin derrière la concurrence. Le moteur 4 cylindres 2,0 litres turbo de 221 chevaux est nerveux et assez économique.

La conduite s’apparente à celle d’une Volkswagen GTi, ferme, mais confortable. Les sièges moulent bien le corps et l’espace est correct pour quatre adultes.

Bref, voici un petit cocon branché, confortable et per- formant qui est construit sur mesure pour la nouvelle génération de jeunes professionnels à un prix qui commencera cet automne à un peu plus de 30 000$.

Forces

  • Espace bien pensé et ergonomique
  • Comportement confortable
  • Système multimédia interactif novateur

Faiblesses

  • Direction un peu surassistée
  • Certaines options risquent de coûter cher.
  • Une boîte manuelle aurait été intéressante sur ce modèle.