Carrières
00:01 9 décembre 2019

Des ateliers pour initier au droit

Des ateliers pour initier au droit
Photo: Getty ImagesDes ateliers se tiendront dans près de 50 écoles secondaires situées dans toute la province pour «permettre aux élèves de s’initier au droit de façon ludique [et] autour d’un projet positif et inspirant», a fait savoir l’organisme Éducaloi.

Pour «combler un vide dans le cursus scolaire des élèves du secondaire au Québec», Éducaloi tiendra du 9 au 13 décembre la première édition de la Semaine de l’éducation juridique.

Des ateliers se tiendront dans près de 50 écoles secondaires situées dans toute la province pour «permettre aux élèves de s’initier au droit de façon ludique [et] autour d’un projet positif et inspirant», a fait savoir l’organisme Éducaloi, qui se targue d’occuper un rôle de premier plan dans l’amélioration de l’accès à la justice au Québec.

«Dans leur parcours à l’école, ce n’est pas nécessairement un sujet qui est abordé. C’est bien de les sensibiliser au fait qu’ils ont des droits et des obligations face à la loi en tant que citoyens», explique la notaire Marie-Josée Manègre, qui prendra part aux activités à l’école secondaire du Havre-Jeunesse de Sainte-Julienne.

Des ateliers pour apprendre

Me Manègre animera des ateliers sur le droit du travail, la Régie du logement et la Loi sur la protection du consommateur «par des questions vrai ou faux et des ateliers où chacun devra argumenter sur une question qui lui sera soumise».

«Par l’intermédiaire des ateliers, on donne aux élèves des outils pour qu’ils puissent mieux répondre à certaines situations pouvant leur arriver. Si on ne les expose pas, si on ne leur apprend pas que ça existe, ils peuvent avoir la mauvaise information», explique-t-elle.

«L’éducation juridique permet aux élèves de réaliser que le droit se trouve dans toutes les sphères de leur vie.» Me Ariane Charbonneau, directrice générale d’Éducaloi

La Semaine de l’éducation juridique sera lancée aujourd’hui avec la «Journée des profs», qui vise à former les enseignants du secondaire aux bonnes pratiques liées au droit à l’école.

Le programme mise sur l’intégration de notions juridiques au moyen des différents programmes scolaires, plutôt que sur l’ajout d’un cours de droit», a affirmé Me Ariane Charbonneau, directrice générale d’Éducaloi. Le Québec est une des seules provinces canadiennes à ne pas offrir de cours d’éducation juridique ou d’initiation à la citoyenneté obligatoire, déplore Éducaloi. 

Une quarantaine de personnalités du monde juridique et des juristes bénévoles animeront les ateliers, et des figures marquantes de la communauté juridique sont associées à l’événement.