Carrières
17:02 5 janvier 2016 | mise à jour le: 5 janvier 2016 à 17:05 temps de lecture: 3 minutes

Chercher un boulot au Québec: mode d’emploi pour les Français

Chercher un boulot au Québec: mode d’emploi pour les Français
Photo: MétroPeople with newspaper and books

Nombreux sont les Français qui souhaitent trouver un emploi au Québec en venant s’y installer. Or, la province et l’Hexagone ne fonctionnent pas exactement selon les mêmes codes! Des trucs pour aider nos cousins d’outre-Atlantique à la recherche d’un emploi.

Plusieurs Français emménagent au Québec chaque année, pour travailler, s’y installer à long terme ou simplement y vivre une aventure avant de retourner en France.

L’auteure Sophie Bienvenu, une Belge ayant grandi en France, vit au Québec depuis maintenant 15 ans, mais elle se souvient très bien de ses débuts et de l’erreur que plusieurs connaissances à elle ont faite en arrivant ici : «L’erreur la plus commune, selon moi, c’est de penser que le Québec et la France se ressemblent en raison de la langue commune. Mon meilleur conseil serait d’être attentif à la culture d’ici et de rester à l’écoute, plutôt que de s’imposer.»

De plus, dans les grandes villes du Québec, plus particulièrement à Montréal, il est souvent nécessaire de maîtriser l’anglais. Alexandre Belkowski, un jeune Français venu travailler pendant quelques années au Québec avant de regagner la France, donnerait les conseils suivants à ceux qui veulent suivre son exemple : «Tout le langage du travail, et même la façon de faire un CV, diffère entre le Québec et la France, alors il faut s’attendre à des adaptations à l’arrivée. Mais surtout, avant de partir, il faut bien connaître les différentes options d’immigration, selon nos projets de vie à moyen et long terme.»

«L’erreur la plus commune, c’est de penser que le Québec et la France se ressemblent en raison de la langue commune. Mon meilleur conseil serait d’être attentif à la culture d’ici et de rester à l’écoute, plutôt que de s’imposer.» Sophie Bienvenu, auteure belge vivant au Québec depuis 15 ans.

Des ressources…et de la patience
L’erreur la plus commune est d’arriver au Québec en vacances en pensant pouvoir régler tous les détails administratifs sur place. Cependant, la plupart des employeurs n’ont pas la patience d’attendre les mois qui sont souvent nécessaires pour obtenir un permis de travail : en effet, si un poste s’ouvre, c’est souvent parce que le besoin est immédiat!

Plusieurs ressources sont à la disposition des Français qui veulent venir au Québec, comme l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), les forums de pvtistes (les détendeurs d’un permis vacances-travail) et Immigration Québec. De plus, des organismes comme Québec International (qui s’occupe du rayonnement international de la ville de Québec) organisent des missions de recrutement à Paris, où des entreprises vont directement recruter sur place. Car pour s’assurer une ouverture de la part d’Immigration Canada, l’idéal est d’obtenir un emploi auprès d’un organisme qui connaît le processus.

Le Québec est reconnu par les jeunes Français comme un endroit où il est possible de profiter de chances d’avancement professionnel rapide, de s’épanouir au travail et où, en fin de compte, il est possible d’occuper un poste important au sein d’une entreprise. Les besoins existent bel et bien, et le marché est moins saturé qu’en France. Sans oublier que l’expérience acquise ici sera certainement un atout si on prévoit de retourner travailler en France.