Au boulot!
14:00 23 mars 2021 | mise à jour le: 23 mars 2021 à 11:35 temps de lecture: 3 minutes

Quelques obstacles à la communication

Quelques obstacles à la communication
Photo: Métro

Malgré toutes vos bonnes intentions, il y a des barrières qui peuvent vous empêcher de communiquer efficacement. Dans cette chronique, je vous en présente cinq. Si vous vous reconnaissez, faites des efforts aujourd’hui afin d’améliorer ces mauvaises habitudes.

En premier lieu, il y a le manque de respect. Les gens qui vous entourent souhaitent être acceptés tels qu’ils sont. Ils ne veulent pas d’un interlocuteur hautain qui les regarde de haut et semblent constamment être en train de les juger. Quand on se sent perçu comme un minus, on a juste envie de faire de l’air et de passer à autre chose. On perd l’envie de contribuer. La fuite ou l’attaque nous semblent soudainement plus intéressantes. Abordez les gens en vous disant que tous ont de la valeur. Il vous reste à découvrir ce qui les distingue. Ne vous imaginez jamais que vous êtes le seul à avoir raison dans une situation donnée.

Ensuite, on retrouve le besoin de compléter les phrases de l’autre. C’est tellement tentant puisque, dans le fond, vous savez déjà ce qu’ils ont à dire. Alors, au lieu de vraiment écouter, vous préparez votre prochaine réplique et vous vous privez d’une véritable communication. Laissez-les s’exprimer. Quand vous le faites, vous validez leur valeur et votre intérêt à leur égard.

En troisième lieu, on retrouve ceux qui se prennent pour des moralisateurs. Ceux-là vous font la leçon et vous communiquent en même temps que vous n’êtes pas à la hauteur, qu’ils en savent tellement plus que vous et qu’ils vous donnent leur opinion « pour votre bien ». Au lieu de se présenter comme des partenaires ou des égaux, ils tentent de jouer le rôle du parent bienveillant qui empêche son enfant de faire quoi que ce soit pour lui éviter de commettre des erreurs.

Ce faisant, il l’empêche également d’apprendre et de devenir meilleur. Il le confine au rôle de dépendant. Personne n’aime jouer ce rôle s’il est le moindrement engagé.

Quatrièmement, il y a le Maître Hibou, un personne qu’on retrouve dans les romans de Winnie l’ourson. Celui-ci parle, parle et parle. Il n’a jamais appris à écouter, à poser des questions ou à vraiment dialoguer. Il ne tarde pas à faire plonger son interlocuteur dans une transe catatonique. Être ensemble, c’est être ensemble.

Vous devriez laisser les gens s’exprimer et apprendre à reformuler ou à questionner leurs assertions. Nous y reviendrons dans une prochaine chronique.

Cinquièmement, il y a ceux qui n’arrivent pas à se concentrer sur le sujet en cours et qui passent d’un thème à l’autre sans égard à ce qui vient d’être discuté. Vous ne serez jamais perçu comme un communicateur crédible si vous agissez de la sorte.

La communication, c’est une danse. Elle se joue à plusieurs. Prenez garde à ces cinq barrières à la communication efficace.

Articles similaires

23:18 22 février 2018 | mise à jour le: 23 février 2018 à 14:31 temps de lecture: 3 minutes
Déconstruire Canadien