Éducation
16:57 22 août 2020 | mise à jour le: 22 août 2020 à 17:00 temps de lecture: 3 minutes

Rentrée: la CNESST recommande des masques et une protection oculaire pour les enseignants

Rentrée: la CNESST recommande des masques et une protection oculaire pour les enseignants
Photo: 123RF/Oksana Kuzmina

À quelques jours de la rentrée scolaire 2020-2021, certains ont remarqué un changement dans les mesures sanitaires recommandées par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Des mesures qui pourraient être observées en classe, notamment en ce qui concerne le port d’un masque de procédure et d’une protection oculaire par les enseignants.

Dans son Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le réseau scolaire, la CNESST recommande en effet pour les enseignants en salle de classe, que «si les tâches nécessitent d’être à moins de 2 mètres d’un élève, le membre du personnel doit porter les équipements de protection appropriés, masque de procédure et protection oculaire (lunettes de protection ou visière).»

Cette recommandation de la CNESST de porter une protection oculaire en plus d’un masque de procédure figurait déjà dans le Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le secteur du commerce de détail et des centres commerciaux, observés depuis le port du masque obligatoire dans les espaces publics fermés le 18 juillet.

Ce n’est pas exactement ce qu’avait préconisé le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge lors de la présentation de son plan de rentrée le 10 août dernier. Il était alors fait mention du port obligatoire du couvre-visage (et non d’un masque de procédure) pour les déplacements au sein de l’établissement et les lieux communs que ce soit pour les élèves (à partir de la 5e année du primaire), comme pour le personnel scolaire. Dans le cadre de la classe, le couvre-visage n’était alors pas déclaré obligatoire dans la mesure où la distanciation pouvait être respectée.

Une distanciation qui pourrait néanmoins s’avérer compliquée malgré des aménagements, notamment en ce qui concerne des élèves présentant des besoins particuliers ou la «possibilité d’interactions intermittentes et imprévisibles». Les enseignants devront alors s’équiper en conséquence comme le recommande la CNESST. Ces équipements de protection (masque de procédure ainsi que des protections oculaires que ce soit lunettes de protection ou visière), doivent être fournis aux enseignants par l’établissement.

Sur les réseaux sociaux, certains professeurs font déjà état de changements de dernière minute concernant ces nouvelles recommandations, et cela à quelques jours de la rentrée.

Une manifestation organisée demain à Montréal

De nombreuses inquiétudes ont été émises par le personnel scolaire et les parents ces dernières semaines en ce qui concerne cette rentrée 2020-2021. Le ministre Roberge a tenu une mise à jour de son plan de rentrée lundi dernier où il était surtout question de mesures concernant la réussite scolaire notamment pour les élèves ayant accusé du retard à cause de la pandémie.

Le regroupement Travailleuses et travailleurs progressistes de l’éducation (TTPE) organise une manifestation demain, dimanche 23 août devant les bureaux du ministère de l’Éducation à Montréal. Le collectif composé de parents d’élèves et de personnel scolaire compte exprimer leurs inquiétudes et leurs insatisfactions face à ce plan de rentrée scolaire au contexte bien particulier.

Articles similaires