Culture
20:12 4 août 2016 | mise à jour le: 4 août 2016 à 20:43 temps de lecture: 3 minutes

Jared Leto: «Le Joker n’obéit à aucune règle»

Jared Leto: «Le Joker n’obéit à aucune règle»
Photo: Warner Bros.

Jared Leto injecte son propre style de folie dans son interprétation du Joker dans Suicide Squad, qui sort vendredi.

«Vous avez vu le film? Vous avez aimé? Vous trouvez que le Joker était bien?», nous lance Jared Leto dès qu’on s’assoit. L’acteur oscarisé a hâte d’entendre le verdict sur sa performance du mythique personnage dans Suicide Squad (L’Escadron suicide). Après tout, le criminel désaxé de Gotham City a été interprété par les plus grands: Jack Nicholson, la voix de Mark Hamill dans la série animée et Heath Ledger dans une performance que Leto qualifie de «parfaite».

Quelle a été votre réaction par rapport au personnage lorsque vous avez lu le scénario? Avait-il assez de pro­fondeur ou avez-vous étoffé votre propre interprétation?
Le Joker est un personnage tellement vivant et si nuancé que tout n’entre pas sur une page. C’est comme un rêve. C’est le personnage le plus tridimensionnel que j’aie jamais joué, et j’ai eu des rôles assez fous, mais le Joker n’obéit à aucune règle. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Il peut sauter sur une table, couper les lèvres de quelqu’un: tout est possible. Il est complètement libre et, dans son esprit, le Soleil, la Lune et la Terre tournent autour de lui. Ç’a été très amusant à interpréter.

Quel a été le plus gros défi?
Chaque personnage qu’on joue comporte ses propres défis, mais pour le Joker, c’était différent, en raison des attentes et de la pression qui y sont associés. Il y a une responsabilité qui vient avec ça, parce que c’est un personnage bien-aimé. Et des interprétations formidables en ont déjà été faites : Heath Ledger, Jack Nicholson, Mark Hamill. Il y avait de la pression pour livrer quelque chose qui soit adéquat et qui ne déçoive pas le public.

«Ç’a été une bénédiction pour moi que les interprétations précédentes du Joker aient été aussi fantastiques, parce que je savais que je n’avais pas le choix d’emprunter un chemin complètement différent.» – Jared Leto, évoquant Jack Nicholson et Heath Ledger

Vous avez mentionné Heath Ledger, dont la performance a marqué les gens. Vous êtes-vous inspiré de lui?
Je pense que l’inspiration dont Heath m’a gratifié, c’est cette intrépidité qu’il a eue. Je crois que son interprétation du Joker était parfaite. Pas seulement le parfait méchant ou le parfait Joker: je considère que c’est une des meilleures performances de l’histoire du cinéma, un point c’est tout. Ce qu’il a fait est absolument incroyable et on ne peut même pas songer à s’en approcher. Ce qui est bien de son Joker et de celui de Jack Nicholson, c’est qu’ils sont tellement fantastiques qu’on n’a pas le choix d’aller dans une direction complètement différente.