Soutenez

Spice Girls: un délicieux délire pop

Posh, Scary, Baby, Ginger, Sporty! Les idoles de toute une génération de filles étaient de passage au Centre Bell, hier soir, pour faire revivre, l’instant d’une soirée, l’esprit du girl power.

À en juger par la réaction dithyrambique que leur a réservée la foule de 14 000 fans en délire, les Spice Girls ont fait beaucoup plus que chanter de jolis titres pop à la fin des années 1990 ; elles ont marqué l’imaginaire collectif.

Fort heureusement pour leurs fans, elles ont été à la hauteur des attentes… et plus encore!

The Power of 5

Le spectacle s’est ouvert sur une note nostalgique lorsque des images tout droit sorties de l’époque de gloire du quintette sont apparues sur deux écrans géants. Les extraits de leurs vidéoclips colorés ont rapidement fait place aux Spice Girls en chair et en os, qui ont fait leur apparition du dessous d’une scène illuminée au possible. Toutes de doré vêtues, elles avaient fière allure. Elles auraient pu rester là, à ne rien faire, pendant 20 minutes sans que personne ne s’en rende compte tellement l’excitation était à son comble.

Les cris particulièrement aigus de la foule ont redoublé de puissance lorsque les premières notes de Spice Up Your Life, l’hymne par excellence du groupe, se sont mises à résonner dans les haut-parleurs. Comme tout bon show pop qui se respecte, le numéro d’ouverture était débordant d’énergie.

L’adrénaline est montée d’un cran lors de la deuxième chanson, la contagieuse Stop! Il fallait voir les milliers de fans imiter tous les mouvements de la chorégraphie suivie par la formation pour se rendre compte de tout ce que la soirée représentait à leurs yeux. La frénésie s’est poursuivie pendant Say You’ll Be There pour ne s’estomper que légèrement au cours de Headlines (Friendship Never Ends), une nouvelle ballade qui n’a pas fait grand vagues sur les palmarès depuis sa sortie l’automne dernier.

Seduce me

Le premier changement de costume est survenu dès la cinquième chanson. Telle une faste production de Broadway, les filles sont arrivées en tuxedo pour interpréter la plus obscure The Lady Is A Vamp. Elles se sont ensuite dévêtues dans de fausses cabines d’essayage avant de se lancer dans une version plus jazzy de leur hit de 1997, Too Much. Les amateurs auraient peut-être souhaité l’original, mais la sympathique routine à laquelle se sont prêtées les cinq stars était assez divertissante pour nous faire oublier qu’il était plutôt difficile de chanter en choeur.

Les adeptes de karaoké ont eu la chance de se reprendre quelques minutes plus tard lors de 2 Become 1.

Bitter Sweet

La troisième portion du spectacle a commencé sur les chapeaux de roue avec la funky Who Do You Think You Are, au cours de laquelle les cinq idoles avaient ressorti leurs vieux habits. Geri et son bustier aux couleurs de l’Union Jack, Mel B. et sa combine léopard, Emma et sa petite robe rose, Victoria et sa macro mini jupe noire, et Mel C. et ses pantalons de jogging!

Celebration

Après plus d’une heure de prestation réglée au quart de tour, et plusieurs prestations individuelles, les divas britanniques n’étaient pas à court de ressources. Elles ont bouclé les festivités par un medley de tubes disco, suivi de leur ballade Goodbye. Au rappel, elles ont soulevé le toit avec Wannabe, le plaisir coupable par excellence de la décennie 90. Pour ceux qui "really really want" les voir sur scène, sachez qu’il reste encore de très bons billets pour leur prestation du 24 février.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.