Culture

Young People Fucking: Après le premier baiser

Genevieve Vézina-Montplaisir, Métro

Quand les scénaristes Martin Gero et Aaron Abrams se sont mis à l’écriture de leur premier scénario, ils ont tout de suite eu envie de faire une comédie romantique, mais différente de celles qui affluent au grand écran. Avec Young People Fucking, les deux Canadiens avaient envie d’explorer ce qui se passe après le fameux premier baiser…

«Nous sommes de grands fans de comédies romantiques, mais elles finissent malheureusement toujours au premier baiser, déplore Martin Gero, qui a aussi assuré la réalisation du film, son premier. Il y a aussi les comédies à caractère sexuel, mais elles portent la plupart du temps sur la virginité. Il est seulement question de gens qui ont leur toute première relation sexuelle.»

Étant tous deux célibataires à l’époque de l’écriture du scénario et ayant vécu des aventures assez drôles sous la couverture, Martin et Aaron ont décidé de s’attarder à la partie la plus intime d’une relation : la sexualité.  

«Pour nous, ça avait du sens de faire un film sur les relations, et le sexe y est intimement relié, affirme le réalisateur, de passage à Montréal. La plupart des films coupent ces parties, mais ce sont les plus intéressantes!»

Young People Fucking dresse donc le portrait drôle et cinglant de cinq couples durant une folle nuit de sexe! On y voit le couple qui essaie de rallumer la flamme, les amis qui deviennent plus que des amis, les ex qui se retrouvent en souvenir du bon vieux temps, le couple en devenir durant sa première sortie et les colocataires qui partageront plus qu’un appartement…

Tournage intime

Comme la plupart des scènes de leur film se passaient au lit, Martin Gero et Aaron Abrams se devaient de trouver des comédiens qui paraissaient bien à l’écran, mais surtout qui étaient prêts à se déshabiller. Après plusieurs auditions, ils ont entre autres trouvé Kristin Booth.

Cette comédienne canadienne a tout de suite été charmée par le scénario amusant et, selon elle, près de la réalité. Elle a cependant eu quelques craintes devant les passages plus explicites de l’histoire…

«J’étais vraiment nerveuse de faire ça, mais quand j’ai rencontré mon partenaire de jeu, Josh Dean ainsi que Martin, Aaron et tous les gens de l’équipe, je me suis tout de suite sentie à l’aise de faire ce genre de scène», assure celle que l’on a pu voir entre autres dans la série The Newsroom.

Martin et toute son équipe, qui ont tourné le film à Toronto, ont installé une ambiance détendue pour les comédiens et ont surtout évité les mauvaises surprises.

«On préparait vraiment les acteurs pour ce qui allait arriver, explique Martin. On a lu scène par scène ce qui allait se passer, avec eux et leur agent. On leur expliquait par exemple : « Dans cette scène, on va voir le côté gauche de ta poitrine, mais pas plus que cinq secondes. »»

Ils ont également installé tout un système de pads sur les organes génitaux pour que les nombreuses scènes de sexe simulé se passent bien. Quand il y a environ une quinzaine de personnes derrière la caméra pour tourner des scènes osées, l’ambiance se doit d’être relaxe.

«Le film est une comédie; si ce n’est pas drôle sur le plateau de tournage, ce ne sera pas drôle à l’écran, déclare le réalisateur. Je pense qu’on a réussi à transférer à l’écran le plaisir qu’on a eu durant le tournage.»

Young People Fucking
En salle le 13 juin

Articles récents du même sujet