Culture

Sarah Jessica Parker and the city

«Je suis surprise en même temps qu'émue d'avoir participé durant des années à faire quelque chose qui a touché tant de gens», raconte Sarah Jessica Parker. Photo:
Talia Soghomonian, Métro France

Ouf! Ça faisait cinq ans qu’on attendait la suite de l’histoire d’amour entre Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) et Mr. Big (Chris Noth). Dans le dernier épisode de la série à immense succès Sex and the City, les deux se retrouvaient enfin, après de nombreuses ruptures.

Durant 10 ans, les téléspectateurs du monde entier ont suivi les aventures et la quête d’amour des quatre copines new-yorkaises Carrie, Mi­ran­da, Samantha et Char­lotte. On se reconnaissait dans chacune d’entre elles. Adaptée du livre de Can­dace Bushnell, la série est devenue un phénomène de société et de mode, littéralement. Les ventes des chaussures Manolo Blahnik peuvent en témoigner…

Perchée sur des talons vertigineux Fendi et habillée d’une robe verte Dolce & Gabbana, Sarah Jessica Parker nous en dit plus…

On s’attend à un film léger, mais il assez poignant par moments…
J’adore le fait qu’on a pu raconter l’histoire de cette manière peu conventionnelle, même si c’est une comédie. Il y a une touche de mélancolie…

Carrie, votre personnage, est devenue une icône…
Je n’en reviens pas! Je vis à New York; donc, j’ai des souvenirs de tournage un peu partout. Je suis surprise en même temps qu’émue d’avoir participé durant des années à faire quelque chose qui a touché tant de gens.

Sortiriez-vous avec Mr. Big?
Je ne pense pas que j’aurais la force d’avoir une relation avec quelqu’un comme lui. C’est bien trop compliqué! Mais pour bien des gens, l’amour compliqué est le plus passionnant. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière d’aimer.

Candace Bushnell était-elle présente sur le tournage?
Elle était là sur le plateau du tout premier épisode, il y a 10 ans. Son livre était tellement fort et excitant que ça nous a suffi pour nous lancer. Après, on ne l’a plus revue, elle écrivait ses livres.

Est-ce que le film L.A. Story (1991) a été une véritable transition pour vous?
Cela a été une transition pour moi en tant que personne, pas seulement comme actrice. J’étais jeune, et c’était un rôle tellement important!?Mais je ne le savais pas à l’époque. Cela a changé le cours de ma carrière. C’est grâce à L.A. Story que j’ai été choisi pour jouer dans Sex and the City. Je le sais. Le scénariste et acteur Steve Martin a été le premier à me faire jouer le rôle de la jolie fille. Et ça change vraiment la façon dont on est perçue ensuite.

Gardez-vous les vêtements que vous portez pour le rôle?
Nous gardons tout ce qui n’est pas prêté. Nous avions tout archivé, et ç’a été utile pour certaines scènes. En revanche, tout ce que les couturiers nous prêtent est rendu aussitôt.

Y aura-t-il une suite à Sex and the City?
Michael Patrick King, le réalisateur et moi, nous n’en avons même pas parlé, car ce film a été un tel cadeau que vouloir plus serait indécent!

Articles récents du même sujet