Culture

Repartir à zéro

Geneviève Vézina-Montplaisir, Métro

Garou revient à ses premières amours avec son album en anglais, Piece of my Soul. Du même coup, la star qui a commencé sa carrière dans la langue de Shakespeare en chantant dans les bars met fin a une collaboration de huit ans avec René Angélil, à qui il avait confié sa carrière après avoir été découvert dans Notre-Dame de Paris en 1999. Un nouveau départ pour l’interprète qui a des projets plein la tête.

«Je suis rendu dans une période de ma vie où j’ai  envie à la fois de faire un retour en arrière et de commencer une nouvelle aventure, explique Garou, rencontré à l’Auberge Saint-Gabriel dont il est l’un des propriétaires. Je veux reprendre ma carrière là où je l’ai démarrée.»

Cinq millions d’albums vendus plus tard, Garou ne renie pas l’époque qui a fait de lui une véritable star en Europe, mais réalise un rêve qu’il chérit depuis la sortie de son premier album, Seul. Ce dernier avait tellement bien fonctionné qu’après avoir fait l’Olympia, le Zénith et le stade Bercy en France, il se devait d’enregistrer un autre album en français pour répondre à la demande de ses fans. Ce n’est que trois CD dans la langue de Molière plus tard que Piece of My Soul a pu se concrétiser.

«Je sors un album en anglais, mais ce n’est pas pour faire un gros lancement américain, affirme Garou – Pierre Garand de son vrai nom. J’ai envie de retourner tripper dans les petites salles. La pire chose qui pourrait m’arriver, c’est que l’album marche! Je ne prends pas de chances, je me « booke » déjà dans les petites salles. Au pire, je donnerai plus de représentations.»

Ce luxe, Garou se le paye parce qu’avec ses spectacles à grand déploiement, il n’avait pas pu se produire où il le voulait, et, selon lui, pas assez au Québec. Il entamera donc sa tournée québécoise en octobre, après sa tournée européenne qui débute dans quelques semaines.

Collaborateurs de prestige

Pour accoucher de Piece of my Soul, Garou s’est entouré du réalisateur suédois Peer Astrom, qui a entre autres déjà travaillé avec Madonna, Céline Dion et Jennifer Lopez. L’enregistrement de l’opus, qui était en gestation depuis six ans, s’est fait en Suède et dans les Cantons-de-l’Est avec un désir de revenir à l’essence de la musique en utilisant beaucoup de guitares.

Le Québécois a aussi pu compter sur la collaboration de Rob Thomas, de Matchbox Twenty, qui lui a écrit la pièce Stand Up, le premier extrait radio. Sur son premier opus en anglais, Garou se fait aussi auteur pour la première fois avec le titre All the Way.

«Je demandais à des auteurs une chanson sur le poker, [qui établirait une] analogie avec l’amour et le sexe, et elle n’arrivait pas, raconte le grand gambler. Je me suis tanné et j’ai pris le stylo. C’est sûr que je vais me remettre à écrire un jour, mais il faut que j’en ressente le besoin pour le faire. Pour l’instant, ma vie va trop vite!»

Piece of my Soul

En magasin dès demain

Articles récents du même sujet