Culture

Une foule sous hypnose

geneviève vézina-montplaisir, métro

Christopher Wil­liams a un je-ne-sais-quoi. Il a un talent pour mener la foule là où il veut qu’elle aille. Avec son énergie contagieuse, son sens de l’humour et sa force de persuasion, il a fait vivre plusieurs émotions fortes au jeune public qui était venu tenter, mardi soir, son Expérience apocalyptique.

«Règle numéro un pour que l’Expérience fonctionne : la gêne, on met ça de côté. Règle numéro deux : tout le monde doit participer», a expliqué l’humoriste.

L’animateur a par la suite pris plusieurs minutes pour expliquer le déroulement de la soirée. Un préambule un peu long, mais qui en a valu la peine.

Histoire guerrière

Mise en situation : le 15 juillet 2008, une horde de danseurs survoltés se fait attaquer dans une rave par une créature énorme. Dix ans plus tard, une armée de valeureux guerriers – avec à sa tête une belle héroïne – part se battre contre cette créature.

Le résultat s’est avéré assez impressionnant. Dans une ambiance créée par un système de lumière et de son, la foule a obéi au doigt et à l’Å“il aux ordres de Williams. Les festivaliers ont crié, dansé et bougé de gauche à droite comme si la terre se dérobait sous leurs pieds. Ils n’ont fait qu’un pendant un peu plus de 60 minutes et en ont redemandé quand ils sont revenus à la réalité.

Tout le monde s’est quitté, un peu sonné, avec l’impression d’avoir vécu toute une expérience…

Expérience
À la Drôle de cour Labatt Bleue
Jusqu’au 20 juillet à 22 h

Articles récents du même sujet