Culture

Philippe Bond: En route vers la gloire

geneviève vézina-montplaisir, métro

En assurant la première partie du dernier spectacle de Louis-José Houde, Philippe Bond ne se doutait pas que cette expérience lui apporterait autant. Le jeune humoriste, qui a le vent dans les voiles grâce à cette belle vitrine, se retrouve sur scène pour son premier spectacle solo au Festival Juste pour rire. Un pas de plus vers son premier one-man-show.

Diplômé de l’École de l’humour en 2002, Philippe Bond a commencé à faire beaucoup parler de lui l’an dernier, avec sa prestation remarquée au Gala de Lise Dion. Appréciant son talent de conteur et ses anecdotes «toutes vraies», Louis-José Houde lui a offert, à l’été 2007, de réchauffer la foule lors de ses spectacles de rodage. Depuis, le comique est de la tournée de Suivre la parade, où il apprend les rudiments du métier.

«Après chaque show, on va signer des autographes, raconte le Lavallois. On prend des photos. C’était la toute première fois que je signais des autographes! Au début, il n’y en avait pas un qui était pareil, mais là, ça s’en vient bien.»

Avoir la chance de monter sur la scène du Centre Bell trois fois plutôt qu’une n’est pas donné à tout le monde, et Philippe Bond compte bien profiter de toute cette visibilité.

«Pour l’instant, je continue jusqu’en décembre, affirme-t-il. Je vais voir ce qui va se passer avec les galas Juste pour rire et mes spectacles solos. J’anime aussi des soirées à Saint-Lazare et à Drummondville. J’en fais le plus possible pour pouvoir écrire beaucoup et avoir mon spectacle rapidement.»

Premier spectacle solo

Le public aura d’ailleurs un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler le premier one-man-show de Phillipe Bond avec ses deux soirées présentées au Studio Juste pour rire.

«Ça va donner un aperçu de mon futur one-man-show, explique le conteur. C’est un premier jet. C’est dans le style cabaret, genre stand-up américain. Ça porte beaucoup sur ma famille. J’ai un numéro sur mon père, un sur mon filleul et un sur ma sÅ“ur.»

En présentant un spectacle qu’il a rodé en faisant la tournée des bars et en testant quelques histoires en première partie de Louis-José Houde, le jeune comique espère être parti pour la gloire.

«Je prépare mon one-man- show qui sera peut-être prêt dans un an, dit-il. On va voir comment ça s’enligne.»

 

Philippe Bond
Au Studio Juste pour rire
Ce soir et samedi à 21 h

Articles récents du même sujet