Culture

La genèse d'un gala

Geneviève Vézina-Montplaisir, Métro

Un gala au Festival Juste pour rire, ça ne se prépare pas en criant ciseaux. Parlez-en à Laurent Paquin, dont les idées germent des mois à l’avance avant de se transformer en numéros et de prendre forme sur scène.

«Souvent, les idées me viennent bien avant le gala, si bien que, quand arrive le moment de travailler, ce n’est pas si dur que ça, parce que toute l’année j’ai  pensé à plein d’affaires», explique l’humoriste.

Laurent Paquin s’est donc laissé beaucoup inspirer par les grandes questions d’actualité de la présente année pour préparer son gala, certaines d’entre elles l’ayant agacé plus que d’autres. «Sur le plan politique, ça sent les élections, indique-t-il. Le dossier Julie Couillard devrait peut-être avoir une petite place quelque par.»

L’environnement sera aussi au cÅ“ur du gala du comique, mais du point de vue de l’erreur humaine. «Quand je lave mes cannes de conserve pour les recycler, j’utilise de l’eau potable. Ça devient compliqué d’être écologique», observe Paquin.

Gala de Laurent Paquin
Au Théâtre St-Denis
Dimanche et lundi à 19 h 30

Articles récents du même sujet