Culture
21:38 30 octobre 2018 | mise à jour le: 30 octobre 2018 à 21:41 temps de lecture: 3 minutes

Soutien à Donald Trump: Kanye West dit avoir été «utilisé»

Soutien à Donald Trump: Kanye West dit avoir été «utilisé»
Photo: The Associated PressRapper Kanye West smiles as he listens to a question from a reporter during a meeting in the Oval Office of the White House with President Donald Trump, Thursday, Oct. 11, 2018, in Washington. (AP Photo/Evan Vucci)

Kanye West a surpris plusieurs internautes, mardi soir, quand il a affirmé sur Twitter qu’il cessera toute implication politiques dans le futur. Le rappeur a été blâmé par plusieurs de ses fans dans le passé pour sa proximité avec le président Donald Trump, dont il faisait allègrement la promotion sur la Toile.

«Mes yeux sont maintenant grands ouverts et je réalise dorénavant qu’on m’a utilisé pour diffuser des messages auxquels je ne crois pas. Je me distancie de la politique et je vais me concentrer complètement sur le fait d’être créatif», a-t-il écrit, dans une enfilade de tweets qui a provoqué un flot de réactions.

«Je voudrais remercier ma famille, mes proches et ma communauté pour avoir soutenu mes convictions réelles et ma vision d’un monde meilleur», a soutenu le principal intéressé.

«Je soutiens ceux qui risquent leur vie pour nous servir et nous protéger et je soutiens ceux qui abusent de leur pouvoir pour rendre des comptes», a-t-il renchéri. Il a dit croire «en l’amour et la compassion pour les demandeurs d’asile et les parents qui se battent pour protéger leurs enfants de la violence et de la guerre».

«Je soutiens la création d’emplois et d’opportunités pour les personnes qui en ont le plus besoin, j’appuie la réforme des prisons, j’appuie les lois de sens commun sur les armes à feu qui rendront notre monde plus sûr», s’est-il aussi exprimé.

En avril dernier, Kanye West écrivait sur les réseaux sociaux que le président Trump était «son frère».

«Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec Trump, mais la masse ne peut m’empêcher de l’aimer. Nous avons tous deux la fougue d’un dragon», avait-il lancé sur Twitter.

«Je ne suis pas d’accord avec ce que tout le monde fait. C’est ce qui fait notre individualité. Nous avons le droit de penser ce que bon nous semble», ajoutait-il. Plusieurs de ses adeptes s’étaient alors indignés de sa sortie publique, certains menaçant même de cesser d’écouter sa musique.

À plusieurs reprises, le rappeur américain a ensuite publié des photos de ses œuvres avec la mention POTUS (President of the United States) ou encore un casquette rouge «Make America Great Again» signée par Donald Trump lui-même.

«Kim, redonne à Kanye son téléphone», a ironisé un internaute, devant ce changement très soudain de comportement du rappeur. Plusieurs autres ont condamné l’hypocrisie du rappeur. «Il est trop tard», a envisagé l’un d’eux.

Articles similaires