Culture

Brodinski @ S.A.T.

  • Brodinski @ S.A.T.
    Vendredi 29 janvier

J’associe beaucoup le DJ Brodinski à l’époque blogues-Fluokids de 2007. Les couleurs étaient plus vives et, dans ce temps-là, les blogues de musique, c’était nouveau. Les temps glorieux de MySpace, des petits foulards dans le cou et des iPod battles. Le site Fluokids (fluokids.blogspot.com) était sans contredit LE blogue de musique en vogue. Tout y était: Yelle, remix obscurs et autres tubes électro du moment. Parlant de Yelle, la tektonik, il se passe quoi avec ça? Les modes passent trop vite. Je me fais vieux.

Connu rapidement
Bref, Brodinski était dans la famille élargie de tous ces beaux blogueurs-DJ-mode-barbe-amour. Comme Yuksek (l’un de ses très bons amis), musicalement, il poussait déjà plus loin que ses comparses. Belle gueule, fringuant-timide avec un coat de cuir style Justice, il s’est rapidement fait connaître. Ses remix de Klaxons, Bonde Do Role et compagnie se sont retrouvés partout sur l’internet. Son nom a circulé bien vite et il a été cité comme l’une des figures de proue de l’électro français.

Toujours en forme

Trois ans plus tard, Brodinski est toujours aussi en forme et a su passer outre la mode électro-fluo du moment. Il n’est pas encore au niveau où il le voudrait, mais il est sur la bonne voie. Faisant dans l’électro-house, il n’a rien à envier aux «grands» DJ de ce monde. Entre Tel Aviv, New York et Stockholm, il sort de temps à autre de petits EP. Le dernier, sous l’étiquette montréalaise Turbo, a reçu de très bons commentaires pour les compositions Oblivion et Gold Digger. Brodinski aura su tirer son épingle du jeu de cette folie des DJ-blogues-électro-futur-fluo de 2007.

Il arrivera donc à Montréal avec un bon bagage et toute une expérience de la scène, lui qui a vécu sur la route lors des trois dernières années. Avis aux intéressés : le DJ a son propre blogue, où il met en ligne la plupart des hits qu’il joue.  S.A.T.: 1195, boulevard Saint-Laurent
Pour plus de détails, visitez le blogue de Brodinski.

  • 3e Triptyqu3 @ Salon Officiel
    Vendredi 29 janvier

J’aime les 5 à 7. Pour un petit drink d’après-midi. Pour prendre le temps de jaser intelligemment dans un bar, ce qui m’arrive trop peu souvent. Pour ne pas rentrer trop tard à la maison, mais être un peu feeling. Juste le fun. La gang de Triptyqu3 me connaît. Ils présenteront leur troisième photoshoot au cours d’un 5 à 7 au Salon Officiel ce soir.

Triptyqu3, c’est trois directrices artistiques qui organisent des séances photo mettant de l’avant de jeunes photogra­phes, designers et mannequins d’ici. Les lancements se font une fois par mois, mais les photos sont disponi­bles sur le site triptyqu3.com. Après seulement deux éditions (la troisième sera ce soir), ils ont réussi à élever leur standard à un niveau impressionnant. Rien à envier aux revues de mode et aux publicités à 10 000 $. Triptyqu3 fait beaucoup avec peu et offre une vitrine à nos jeunes créateurs. Du beau boulot.  Le Salon Officiel, 351, rue Roy Est

  • Luxe @ Velvet SHAYDAKISS + LastNightsParty
    Vendredi 29 janvier

MUSIQUE. Le Velvet semble être la nouvelle place cool en ville. Tu sais que c’est cool, quand ceux qui t’y invitent s’appellent DL Jones, Nu Ravers On The Block, Madkids ou Night Trackin DJ. Bref, la plupart des promoteurs et DJ que j’ai côtoyés dans différents partys et autres endroits peu recommandables font la fête au Velvet. Soit ils y jouent, soit ils y organisent des partys. Shaydakiss, qui était autrefois au Blizzart, y sera ce soir pour les nouvelles soirées Luxe organisées par DL «Peer Pressure» Jones. DL a le don d’attirer de jolies jeunes femmes et de faire des soirées débridées. Comptez sur lui et sur le photographe web-trash LastNightsParty pour faire monter la température dans le Velvet. Ah, et c’est 21 ans et plus… mais j’imagine qu’ils seront un peu lousse malgré tout. Velvet, 420, rue Saint-Gabriel, Vieux-Montréal

Articles récents du même sujet