Culture

Marie-Claude Savard animera les matchs de La série Montréal-Québec

Geneviève Vézina-Montplaisir - Métro

Quelques jours avant la diffusion de la cérémonie d’ouverture de La série Montréal-Québec, qui aura lieu ce dimanche à 20 h, TVA a procédé lundi à sa dernière rencontre avec les médias. Le concepteur de l’émission, Stéphane Lapor­te, en a profité pour annoncer que la journaliste sportive de Salut, bonjour!, Marie-Claude Savard animera les matchs du dimanche soir. Sa collègue Laurence Bareil et l’animateur radio de la Vieille Capitale Pierre-Yves Lord assumeront quant à eux les postes de reporters dans chacune des villes rivales.

Ils suivront à la trace les membres et les partisans des deux équipes, et leurs reportages pourront être vus à l’émission L’après-match, qui sera présentée le lundi à 19 h 30, et à l’émission La semaine du match, qui sera diffusée pour sa part le jeudi à 19 h. «Je vais être la Alain Crête des matchs de La série Montréal-Québec», a commenté Marie-Claude Savard.

Chaque semaine, cette dernière va accueillir les téléspectateurs, diriger les échanges entre l’analyste Yvon Pedneault et le commentateur des affrontements Pierre Rinfret. De plus, elle recevra chaque semaine un analyste-surprise. «Attendez-vous à des grosses pointures du hockey», a laissé entendre l’animatrice, qui dit ne pas avoir de parti pris pour une ou l’autre des équipes, étant née à Québec et travaillant maintenant dans la métropole.

Marie-Claude Savard sera aussi responsable de l’aspect vote de La série Montréal-Québec. Car cha­que semaine, trois joueurs par équipe seront mis au ballottage, et les joueurs «non repêchés» devront rester sur le banc le temps d’un match. Mais avant la première mise au jeu le 31 janvier au Colisée Pepsi à Québec se tiendra ce dimanche la cérémonie d’ouverture à l’Auditorium de Verdun.

À cette occasion, les hymnes des deux équipes seront chantés par leurs interprètes officiels : Éric Lapointe pour celui de Montréal, et Loco Locass pour celui de Québec. Le thème de la série sera quant à lui interprété par Marc Déry. L’alignement des 2 formations, composées chacune de 16 joueurs incluant 2 femmes, 1 joueur de plus de 40 ans et 1 joueur de plus de 50 ans, sera également dévoilé. Les entraîneurs-chefs Guy Carboneau et Michel Bergeron ainis que leurs deux assistants respectifs, Patrice Brisebois et Serge Boivert d’une part, et Alain Côté et Jean-Louis Lamou­reux d’autre part, procéderont au dévoilement des capitaines des deux équipes. 

Premières images

En plus d’une fusillade qui opposera les deux équipes et de la présentation des joueurs, la cérémonie d’ouverture comportera la diffusion d’un court film de 24 minutes relatant le processus de sélection auquel 10 000 participants ont pris part. Ce dernier a été présenté lundi aux médias et fait état entre autres des trois jours du camp d’entraînement auquel se sont astreints les 51 aspirants-joueurs de chaque ville.

Ce court montage, empreint d’humour et d’émotion, nous a aussi laissé voir les personnalités flamboyantes des deux pilotes des équipes, à qui nous avons demandé quel genre d’entraîneur ils allaient être durant La série. «Je vais être le même entraîneur que d’habitude, a laissé savoir Guy Car­bonneau. Mon attitude va dépendre de celle de mes joueurs, de jusqu’où ils seront prêts à aller.» «Moi, je veux gagner, a assuré haut et fort Michel Bergeron. Je suis un gars délicat, mais dans le feu de l’action, il se peut que la délicatesse prenne le bord!»

Rappelons que les membres de l’équipe qui sortira gagnante des huit matchs disputés (arbitrés par Ron Fournier) repartiront avec 10 000 $ chacun, et ceux de l’équipe perdante, avec 5 000 $. Le joueur du tournoi se méritera pour sa part, 50 000 $.

La série Montréal-Québec
Sur les ondes de TVA
Ce dimanche à 20 h 

Articles récents du même sujet