Culture

The Imaginarium of Doctor Parnassus: À la mémoire de Heath Ledger

Richard Crouse - Metro Toronto

The Imaginarium of Doctor Parnassus (L’imaginarium du Docteur Parnassus) est une Å“uvre folle qui a failli avorter en pleine production. Le décès du célèbre acteur Heath Ledger, en janvier 2008, a presque sonné le glas du film. Finalement, le réalisateur Terry Gilliam a trouvé une solution : pourquoi ne pas continuer à filmer et demander à trois des amis du défunt acteur de prendre sa place? «Je me suis mis à appeler les amis de Heath, explique Terry Gilliam. C’est aussi simple que ça. Johnny (Depp), Colin (Farrell) et Jude (Law) se sont pointés. Qu’ils aient été amis était important, car je voulais que ça reste dans la famille. Je cherchais des personnes qui étaient proches de lui parce que, comme Colin l’a mentionné pendant qu’il tournait sa partie, c’était comme si Heath s’exprimait par son intermédiaire la plupart du temps. Donc, il était encore très vivant en un certain sens.»

«Je ne savais pas si ça allait fonctionner jusqu’à ce que je retourne à Londres, poursuit le réalisateur. Nous avions travaillé sur le pilote automatique. Nous avions travaillé parce que c’était ce que nous avions décidé de faire. Nous sommes revenus à Londres, puis j’ai montré le tout premier extrait au responsable de la post-production audio, qui n’avait pas participé au
processus. Il a cru que le scénario avait été écrit ainsi. Je me suis alors dit que ça marchait.»

D’après Christopher Plum­mer, l’une des stars du film, le nouveau scénario est meilleur que l’original. «À la 11e heure, le public a besoin d’être stimulé, et il le sera par la présence de ces trois gars, soutient-il. Je pense que Heath aurait été tout à fait d’accord.» Toutefois, l’une des co-vedettes de Heath a eu plus de difficulté à accepter la perte et les remplaçants. Lily Cole affirme que, lors de la première journée de tournage sans Ledger, elle a pleuré, mais qu’elle s’est vite rendu compte que Johnny Depp, Colin Farrell et Jude Law faisaient une «chose courageuse et merveilleuse» pour honorer la mémoire du défunt acteur.

Un hommage
Terry Gilliam convient que l’on peut voir The Imagi­narium of Doctor Parnassus comme un hommage à Heath Ledger. D’ailleurs, la mention au générique où figure généralement le nom du réalisateur souligne le travail du comédien et le respect qu’il a gagné. «D’après le contrat, c’était censé être un film de Terry Gilliam, précise le cinéaste. C’est ce que les avocats ont soutenu, mais j’ai répondu qu’il n’en était pas question et que ce serait un film de Heath Ledger et de ses amis. Un soir, les membres de la distribution se sont réunis, et cette idée a été proposée. Ça y était. Parfait. C’était ce que nous allions faire.»

The Imaginarium of Doctor Parnassus
En salle dès vendredi

Articles récents du même sujet