Culture

Jubilatoire Malajube au Métropolis

«C’est le show le plus l’fun à vie!» s’est écrié Julien Mineau, vendredi soir au Métropolis, avant de s’éclipser en coulisse au terme d’une prestation endiablée de son groupe, Malajube. Et à en juger par le tonnerre d’applaudissements qui grondait dans la salle, la foule aussi, partageait cette opinion.

Loin des spectacles «à la bonne franquette» qu’il nous avait offerts au La Tulipe en février, le dernier concert de l’année du quatuor était impec et soigné, résultat sans doute d’une tournée de plusieurs mois qui lui a permis de s’approprier les titres denses et complexes de son troisième CD, Labyrinthes. Comme d’habitude, Malajube s’est fait avare de commentaires au micro, préférant enchaîner avec fureur ses titres les plus pesants (Valérie, Le crabe, Cristobald). Le groupe n’a ralenti la cadence qu’une fois, pour la poignante – et sublime – Étienne d’août.
Pas besoin de dire qu’on attend la suite avec grande impatience.

Articles récents du même sujet