Culture

Corde sensible : Indignation – gros plan sur l’opinion instantanée

Corde sensible : Indignation – gros plan sur l’opinion instantanée

Depuis le 24 avril sur ICI TOU.TV, la courte série documentaire Corde Sensible : Indignation est en ligne et s’inscrit dans la continuité de la série de contenus sur le web menée par la journaliste Marie-Ève Tremblay depuis 2016. Corde sensible se déclinait déjà comme un podcast, des articles, des reportages et des expériences vidéos. Là, on creuse en profondeur un volet en particulier de notre société à l’ère des médias sociaux et de l’information à la carte consommée à la va-vite.

Les quatre épisodes d’une vingtaine de minutes approfondissent des controverses récentes en apportant une attention particulière à l’indignation et ce qu’elle comporte. Ces acteurs, son influence, l’économie autour des opinions tranchées, etc.

Corde sensible : Indignation
Corde sensible : Indignation

J’aime beaucoup l’idée de décliner une même idée en quatre sujets sur le web. Ici, avec environ une heure de production, on prend le temps de réfléchir sur une réalité sans trop alourdir la charge avec la forme documentaire plus classique. C’est plus sur mesure pour la consommation rapide de contenu sur les plateformes numériques, quelque chose qui est un peu dénoncé par la bande par la production.

Sans dire qu’on tombe des nues devant les révélations et les points soulevés, disons qu’il y a une bonne matière à réflexion quand on positionne ces éléments ensemble sur une même ligne directrice.

Évidemment, les apôtres du «on ne peut plus rien dire» seront vites sur la gachette pour crier aux amalgames et aux raccourcis pour les dépeindre sous une mauvaise lumière. Cependant, il faut plutôt souligner le désir de distance exprimé par Tremblay et sa petite équipe pour nous informer plus que nous influencer. On ne parle pas ici d’une série documentaire qui prêche aux convertis, mais plutôt d’une tentative de faire avancer la discussion en ouvrant d’autres portes que celles défoncés par les opinions criardes qui occupent déjà une très grande place médiatique.

C’est réussi je crois bien et j’ai déjà hâte à la prochaine déclinaison de Corde sensible qui s’impose comme une marque fiable dans le domaine de l’information en ratant rarement la cible avec ses projets.

Suivez Stéphane Morneau