Culture

Cette semaine, Métro craque pour Chernobyl, TOILETPAPER, Foreign Diplomats…

Cette semaine, Métro craque pour Chernobyl, TOILETPAPER, Foreign Diplomats…
Photo: Sylvain Granier/Collaboration SpécialeL’exposition TOILETPAPER est présentée gratuitement à la Galerie Blanc, à l’angle des rues Sainte-Catherine et Amherst, jusqu’au 1er mai 2020.

TOILETPAPER
On assume le jeu de mot facile : l’expo à ciel ouvert TOILETPAPER torche. Impossible de ne pas sourire devant la quarantaine d’œuvres grivoises, irrévérencieuses et hautes en couleur des Italiens Pierpaolo Ferrari et Maurizio Cattelan, duo célèbre pour avoir créé la toilette en or 18 carats proposée à Donald Trump par le musée Guggenheim à New York. Pas un seul morceau de papier de toilette dans les photographies tirées de leur magazine éponyme, qu’ils ont fondé en 2010, mais beaucoup d’animaux (des chats, des serpents, des poules, des insectes, un perroquet), de bouffe (du bacon, du spaghetti, du pop-corn, du melon d’eau, des bananes) et de stéréotypes féminins (des lèvres, des ongles, des fesses, des langues). Stéréotypes empruntés aux codes de la publicité, comme pour mieux critiquer les clichés véhiculés par ce milieu. À la Galerie Blanc.Marie-Lise Rousseau

Les prodiges, saison 2
La beauté avec le web, c’est qu’on peut assister à l’évolution des artisans qui captent notre attention. Si vous les attrapez tôt dans leur carrière, vous aurez une belle mesure du chemin parcouru au fil des projets, et le tout se manifeste vivement lorsqu’une websérie revient pour une deuxième saison près de deux ans après la première mouture. Pour son retour, Les prodiges, de Julien Lacroix et Yannick De Martino, fait le saut sur ICI TOU.TV et les courts épisodes sont plus assumés qu’avant, signe de la maturité gagnée par les deux humoristes. On voit dans ces courtes capsules la «prochaine étape» des carrières de jeunes artisans ayant un entourage particulièrement intéressant. Sur ICI TOU.TV –Stéphane Morneau

Chernobyl
On a tous déjà entendu parler de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, mais réalise-t-on à quel point l’URSS (et la planète entière) a frôlé un désastre encore plus grand lors de ces jours cruciaux d’avril 1986? C’est ce que la série en cinq épisodes de HBO parvient à nous faire comprendre grâce à une captivante reconstitution historique qui rend intelligibles les événements, même pour ceux qui ne possèdent pas un post-doctorat en physique nucléaire. Chernobyl est aussi un hommage réussi à tous ceux et celles qui, consciemment ou non, ont sacrifié leur vie afin d’endiguer ce cataclysme. Sur Crave.TV –Benoit Valois-Nadeau

Foreign Diplomats
Foreign Diplomats fait sans aucun doute partie de ces très bons groupes d’indie pop-rock québécois du moment. Leur deuxième album MONAMI en est la preuve :les 11 chansons qui le composent proposent un savant dosage de guitare-basse-synthé-chant, convoquant à la fois les ballades des années 1980 de New Order et la musique de Phoenix. Road Wage, Frilu et Adopted Hometown sont sûrement les trois titres coup de cœur à écouter d’urgence avant de les voir en live. Lancement de MONAMI vendredi soir à 20 h aux Foufounes Électriques. –Amélie Revert

 

La fabuleuse histoire de Guirec et Monique
Désormais star d’Instagram, Monique la poule a traversé l’Atlantique aux côtés de son aventurier de propriétaire, le Breton Guirec Soudée, devenu à seulement 24 ans le plus jeune navigateur à franchir le passage du Nord-Ouest de l’océan Arctique. De galères en bonheurs, ce journal de bord raconte les aventures d’un duo aussi attachant qu’insolite – et loin d’être des poules mouillées! Pour suivre Monique et Guirec sur Instagram : @guirecsoudeeadventure Aux éditions Arthaud. –Chloé Machillot

 

Marcher sur un Lego
Avec tout l’humour qu’on lui connaît, Stéphane Dompierre propose cette fois un recueil d’humeur précis et élégant, qui nous rappelle avec bonheur ses années de chroniqueur dans le magazine Elle Québec. L’auteur de Un petit pas pour l’homme brille encore avec sa prose efficace. En plus, il nous fait vraiment rire avec des textes hilarants où on reconnaît mille et un irritants du quotidien. Un grand bonheur à lire! Aux éditions Québec Amérique.Jessica Dostie

 

On dira ce qu’on voudra
Alors que la saison radio tire à sa fin, on s’en voudrait de ne pas vous partager notre plaisir quotidien à écouter On dira ce qu’on voudra. À la barre de cette quotidienne touche-à-tout-culturelle, Rebecca Makonnen est parfaitement à sa place : toujours curieuse, intéressée et joviale. Sa brochette diversifiée de collaborateurs apporte un éclairage original aux enjeux de l’heure, qu’ils abordent des sujets nichés et sérieux ou d’autres plutôt ludiques. Dans cette dernière catégorie, on craque pour les chroniques de traduction «en français SVP» de Maude Landry, dont la plus récente porte sur l’expression «Netflix and chill». Du lundi au vendredi à 20 h 30 sur ICI Radio-Canada Première.Marie-Lise Rousseau

Et on se désole pour…

La réponse aux critiques du Gala Québec Cinéma
Nous l’avons écrit dans notre compte-rendu et nous ne sommes pas les seuls à l’avoir mentionné : malgré une très bonne cuvée ciné 2019, le Gala Québec Cinéma laissait à désirer. Pour leur défense, certains de ses organisateurs ont souligné que la perception du gala était différente en salle. Sa metteure en scène, Brigitte Poupart, a même proposé aux journalistes d’y assister sur place, question de rendre compte de l’ambiance. Mais l’événement ne devrait-il pas s’adresser d’abord aux 600 000 téléspectateurs, et non aux quelques centaines de personnes dans la salle? –Marie-Lise Rousseau