Culture

Films en plein air à Montréal

Films en plein air à Montréal
Les Montréalais ont jusqu'au 30 août pour voir un film en plein air.

Les organisateurs du Cinéma sous les étoiles réalisent leur pari des milliers de spectateurs au visionnement de films en plein air, dans un des 18 arrondissements de Montréal.

«Nous avons réussi au cours des 10 dernières années à susciter un réel engouement pour le documentaire social et politique», raconte le responsable de la programmation de l’événement Cinéma sous les étoiles, Nicolas Goyette.

Ce mardi 6 août, les cinéphiles du Sud-Ouest se donnent rendez-vous au Parc Saint-Gabriel pour le visionnement du documentaire Nous ne vendrons pas notre avenir.

Le synopsis raconte l’histoire de deux adolescentes en Grèce qui luttent contre un projet de mine d’or à ciel ouvert mené par l’entreprise canadienne Eldorado Gold Corporation.

Ces films deviennent un prétexte aux gens de participer à une discussion sur un sujet d’actualité. «C’est une occasion de s’informer, de discuter et de suivre le débat public», ajoute M. Goyette.

Mardi soir, la commentatrice invitée est l’enseignante, réviseure et traductrice Françoise Miquet qui a constaté elle-même les dégâts causés par l’activité minière canadienne.

Hommage aux femmes de Gaza

Juste avant, à 20h45, les gens pourront aussi visionner le court métrage Gaza by her, réalisé par May Odeh, originaire de la Palestine et Riham Ghazali, née en Syrie.

La projection rend hommage aux femmes de Gaza qui tentent de surmonter leurs difficultés et laisser une empreinte de changement. Les cinéastes ont rencontré quatre femmes dont une chanteuse, créatrice de mode, une militante et une maman qui partagent leur espoir d’un avenir meilleur.

Alanis Obomsawin

Dans un autre registre, les gens pourront assister au documentaire Kanehsatake-270 ans de résistance de la réalisatrice autochtone Alanis Obomsawin. Elle s’entretiendra avec le public, le jeudi 8 août au Parc Molson (angle Beaubien-Est et Iberville).

Seule ou avec son équipe, elle a passé 78 jours derrière les barricades à Oka afin de filmer l’affrontement armé entre les manifestants, la Sûreté du Québec et l’armée canadienne.

Paru en 1993, le documentaire a remporté une douzaine de prix, dont celui du meilleur métrage canadien lors du Festival international du film de Toronto.

La 10e édition du Cinéma sous les étoiles se déroule jusqu’au 30 août 2019 dans 18 lieux publics de Montréal. En tout, cela représente 60 projections gratuites.

Infos: cinemasouslesetoiles.org