Culture
20:24 22 mars 2020 | mise à jour le: 22 mars 2020 à 20:24

Des chants aux fenêtres de Montréal malgré le coronavirus

Des chants aux fenêtres de Montréal malgré le coronavirus
Photo: Capture d'écranLa chanteuse Martha Wainwright dirigeait l’événement à distance.

«Come over to the window, my little darling», sont les premiers mots de la célèbre chanson So Long, Marianne, de Leonard Cohen.

Appliquant à la lettre les paroles du défunt chanteur, des Montréalais se sont rendus à leur fenêtre dimanche soir à 20h pour chanter cette populaire ballade, ainsi que d’autres chansons réconfortantes, dont Le cœur est un oiseau de Richard Desjardins.

L’auteure-compositrice-interprète montréalaise Martha Wainwright a guidé harmonieusement ces chants depuis son balcon, sur l’avenue Du Parc.

L’initiative du promoteur artistique Pop Montréal visait à rassembler les citoyens par la musique dans le contexte où, pour freiner la propagation de la COVID-19, les rassemblements sont interdits.

«En tant que Montréalais, nous sommes fiers de notre capacité à travailler ensemble dans les moments difficiles – nous l’avons fait pendant la tempête de verglas et nous sommes prêts à le faire à nouveau», ont écrit les organisateurs de ce rassemblement sonore sur leur page Facebook.

«Alors, bien que de sombres nuages soient au-dessus de nous, rassemblons-nous et évoquons l’esprit, l’endurance et l’intelligence de notre fils préféré, Leonard Cohen.»

Articles similaires