Culture

Coronavirus: les artistes répondent à l’appel de François Legault

Coeur de pirate Photo: Josie Desmarais/Métro

La pandémie de coronavirus sévit, et les artistes québécois sont nombreux à redoubler de créativité pour relayer le message du premier ministre du Québec: propager l’info, pas le virus.

François Legault leur a d’ailleurs dit un «énorme merci» en conférence de presse mercredi, tout en les invitant à continuer à faire des efforts pour sensibiliser les jeunes à être prudent et à ne pas tenir de rassemblement.

Le chef de l’Orchestre métropolitain (OM), Yannick Nézet-Séguin, a joint sa voix au mouvement mercredi, en assurant que «nous les artistes, on reste à la maison et on suit les consignes.»

Après avoir invité la population à profiter de ce temps à la maison pour jouer de la musique, le chef d’orchestre a lui-même interprété un extrait du mouvement de la Sonata Arpeggione de Schubert avec son conjoint Pierre Tourville, en direct de leur salon.

Il en a également profité pour annoncer que l’OM diffusera prochainement des contenus en ligne.

Quelques musiciens ont carrément chanté le message. Sylvain Cossette a légèrement modifié les paroles de Pas besoin de frapper pour chanter plutôt «T’as besoin de frapper pour entrer chez moi».

«Je sais que tu n’es pas à risque et que tu veux voir tes amis, mais si tu le fais, des gens vont mourir», a entonné Cœur de Pirate au piano.

«C’est pas si pire que ça, faut juste que tu sortes pas», a pour sa part chanté Émile Bilodeau dans un morceau accrocheur nommé Quarantaine.

D’autres chanteurs se sont adressés à la population, certains en vidéo, d’autres par écrit. C’est le cas de Marie-Mai, de Louis-Jean Cormier, de Fouki et de Robert Nelson (Alaclair Ensemble), qui souligne que cette période d’isolement «est un bon moment pour faire de la méditation».

En humour

Du côté des humoristes, Louis-José Houde s’est adressé à ses fans en direct de sa salle de bain à la jolie tapisserie fleurie. «On aura jamais été aussi intimes, vous et moi», a-t-il lancé en tirant sa chasse d’eau.

Il a à son tour appelé tout le monde à faire les efforts nécessaires pour aplanir la courbe. Il promet de publier d’autres vidéos dans lesquelles il partagera diverses anecdotes.

Mariana Mazza a répondu aux questions de son public de chez elle avec son chien Bobby par Facebook live mercredi avant-midi. «“Mon chum est peut-être malade, mais j’ai envie de le voir”. Ouais, je comprends, mais t’es capable de te passer de sa langue pendant quelques jours», a-t-elle judicieusement recommandé.

Mardi soir, Arnaud Soly a fait preuve d’originalité en doublant un épisode complet de Ramdam sur son compte Instagram. Il en a profité ainsi pour répéter à plusieurs reprises, et de façon hilarante, l’importance de respecter les consignes de sécurité.

Sugar Sammy commentera de son côté son spectacle You’re Gonna Rire en direct de sa page Facebook ce soir à 21 h.

Rachid Badouri a lui aussi répondu à l’appel du premier ministre. Il s’en est pris avec humour aux parents, à qui incombe la responsabilité de faire respecter les consignes de sécurité : «Hey les parents, un peu d’autorité s’il-vous-plait! On a de la misère à gérer nos carrières, on va gérer vos enfants?»

«Je le sais que c’est bon, se manger les crottes de nez, mais tu recommenceras cet été», a pour sa part conseillé Marie-Lyne Joncas aux jeunes dans une vidéo.

Plusieurs autres humoristes ont relayé les mesures de sécurité sur leurs réseaux sociaux, notamment Sam Breton, Patrick Groulx, Julien Lacroix et Adib Alkhalidey. Ce dernier a rebaptisé le premier ministre Legaut «Papa», étant donné les circonstances.

Divers comédiens ont aussi publié des informations au sujet de la COVID-19. C’est le cas de Sarah-Jeanne Labrosse, qui demande eux jeunes d’«arrêter de niaiser». «À go, on se parle via les réseaux sociaux», dit-elle.

«Être confiné dans son salon, c’est quand même moins pire que le “max”», a pour sa part rappelé la comédienne Salomé Corbo, qui interprétait une gardienne de prison dans le téléroman Unité 9.

Sur Instagram, l’actrice Karine Vanasse a abordé l’angoisse que vivent plusieurs en cette période d’isolement. «Prenons bien soin de nous, mettons de la vie dans tout ça et soyons créatifs pour rester en contact, mais à distance.»

Articles récents du même sujet