Culture
09:11 8 mai 2020 | mise à jour le: 8 mai 2020 à 14:59 temps de lecture: 5 minutes

7e Ciel: on craque pour Dans ta face, «The Booksellers», «Straight Up»…

7e Ciel: on craque pour Dans ta face, «The Booksellers», «Straight Up»…
Photo: Salaud MorrissetImage de «The Fall», le choix de Denis Villeneuve. Les courts métrages sont diffusés du lundi au samedi à 19 h 15 sur le groupe Facebook Prends ça court!

Les journalistes de Métro vous présentent leurs sept coups de cœur culturels de la semaine, dont Dans ta face, le documentaire The Booksellers et la comédie romantique Straight Up.

Dans ta face

Ce n’est certainement pas une pandémie mondiale qui empêchera Danny Lennon de partager sa passion contagieuse pour le court métrage, ça non! Pour ce faire, le fondateur et directeur de Prends ça court! a eu la très chouette idée d’offrir une carte blanche à près d’une centaine d’artisans du septième art en créant la série Dans ta face. Chaque soir, il diffuse leur sélection sur Facebook. Depuis lundi, on a pu découvrir les coups de cœur de Stéphane Lafleur (le révélateur La Paix des géraniums), Julie Le Breton (le troublant Faillir, de Sophie Dupuis), Myriam Verreault (le chavirant Girl in the Hallway) et Jean-Marc Vallée (l’inspirant Nial Adams). Ce soir, on pourra visionner le choix de Denis Côté et demain, celui de Sophie Deraspe. Petite primeur: Denis Villeneuve a sélectionné The Fall, de Jonathan Glazer, qui sera mis en ligne vendredi prochain.
Marie-Lise Rousseau

The Booksellers

Ce n’est pas demain la veille que nous pourrons partir en fin de semaine à New York, crise sanitaire oblige… Pour patienter, ce documentaire nous invite à découvrir la ville qui ne dort jamais sous un angle original: celui des libraires indépendants. Alors que leur nombre ne cesse de diminuer, le réalisateur D.W. Young brosse le portrait de ces personnages hauts en couleur, véritables passionnés de littérature en général et de livres en particulier, qui se battent pour que la précieuse culture de l’imprimé perdure.
En ligne au cinemaduparc.com
Amélie Revert

Straight Up

Cette comédie romantique indie – premier film de James Sweeney – est dotée d’une profonde sensibilité, comme on en voit rarement. Todd est sûrement gay, mais il décide de se mettre en couple avec Rory, une jeune actrice rencontrée récemment avec qui il ne couchera pas, mais qu’il aimera sincèrement. Avec pour thèmes la sexualité et la santé mentale (TOC, dépression, anxiété), Straight Up résonne très justement avec notre époque. Gros plus: les répliques hyper drôles et bien écrites et l’esthétisme des couleurs.
En ligne au cinemaduparc.com
Amélie Revert

Bravo Josie!

Prendre une photo, c’est facile: on vise et on clique. Mais prendre une BONNE photo, c’est autre chose. Il faut tomber sur le bon sujet, le bon angle et surtout le bon moment. C’est ce qu’a réussi notre estimée collègue Josie Desmarais, qui s’est mérité la semaine dernière son premier prix Antoine-Desilets pour le cliché ci-dessus, qui illustre la rencontre improbable entre un skieur et un marcheur en pleine rue Saint-Denis. On lui dit bravo en lui souhaitant d’autres photos aussi mémorables!
Benoit Valois-Nadeau

Mange mes pets, COVID!

Un bon beat, un clip irrévérencieux, un refrain accrocheur et franchement libérateur: il n’en fallait pas plus pour que Mange mes pets, COVID! ne deviennent le succès viral (excusez-la) de la pandémie. Mieux, tous les revenus tirés de la vente de la chanson composée par Alex McMahon (et rappée par ses enfants, Albert et Luce) seront versés à la Fondation CHU Sainte-Justine. Pourquoi s’en priver?
Benoit Valois-Nadeau

QUB musique

En lançant un Spotify québécois qui met en valeur la musique d’ici, Québecor a frappé un gros coup cette semaine. Sa plateforme arrive à un moment critique pour les artistes, qui voient fondre leurs (déjà) maigres revenus comme neige au soleil depuis le début de la pandémie. QUB se démarque par ses listes de lectures originales (on aime les titres «On sort le champagne!», «De bon matin» et «Mélancolie, la nuit») et par son contenu éditorial, qui permet d’élargir ses horizons et favorise la découverte. Bien sûr, ça ne réglera pas magiquement les enjeux de redevances des musiciens, mais c’est un pas dans la bonne direction.
La version bêta est offerte gratuitement jusqu’au 1er août.
Marie-Lise Rousseau

Pick of the Litter

À défaut d’un titre accrocheur dans sa version française – Chien guide d’aveugle en devenir, vraiment? –, cette série documentaire peut compter sur d’irrésistibles protagonistes à quatre pattes: Paco, Pacino, Raffi, Amara, Tulane et Tartan. En six épisodes, on suit ces adorables chiens dans leur rigoureux entraînement pour devenir guides pour personnes non-voyantes. En plus de s’attacher drôlement à ces vaillants compagnons, on s’émeut sincèrement du dévouement dont font preuve toutes les personnes engagées dans leur parcours : leurs familles d’accueil, leurs entraîneurs et, surtout, leurs futurs maîtres.
Sur Disney+
Marie-Lise Rousseau


Et on se désole pour…

La mort de Florian Schneider

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais ses héritiers sont dans vos oreilles chaque jour. Florian Schneider, cofondateur de Kraftwerk, groupe pionnier de la musique électronique, est décédé cette semaine à l’âge de 73 ans. Dès les années 1970, Schneider et sa bande ont jeté les bases de ce qui est devenu l’un des styles musicaux les plus influents de la planète. De Giorgio Moroder à Daft Punk, en passant par David Bowie et Afrika Bambaataa, son travail aura influencé les plus grands.
Benoit Valois-Nadeau

Articles similaires