Culture
18:41 10 juin 2020 | mise à jour le: 10 juin 2020 à 18:41 temps de lecture: 4 minutes

Festival FAUV: sortir de sa cage

Festival FAUV: sortir de sa cage
Photo: GracieusetéL’humoriste Marie-Lyne Joncas des Grandes Crues sera à l’animation de la deuxième soirée du Festival FAUV.

Le stationnement P-10 de l’Aéroport Montréal-Trudeau (YUL) s’improvisera en salle de spectacle en juillet pour la tenue du Festival au volant (FAUV), où performera une brochette d’humoristes pendant trois soirs consécutifs. Près de 500 voitures seront attendues pour chacune des soirées.

Le Groupe Indigo, qui gère les stationnements de YUL, cherchait à rendre ces espaces désertés utiles lorsqu’elle a été mise en contact avec les organisateurs du festival. «Notre but premier, c’est de remplir un espace qui ne servait pas. On veut prouver que malgré la crise, ces espaces-là ne servent pas à rien», révèle le spécialiste marketing de l’entreprise, Marc-André Robertson.

À leur arrivée sur le site, les voitures seront placées de l’avant à l’arrière, selon leur grosseur. Deux écrans géants seront installés aux abords la scène afin de s’assurer que les passagers puissent voir les humoristes. Pour l’audio, ils seront invités à syntoniser une fréquence radio.

Des camions de nourriture, desquels il y aura de la commande à l’auto seront sur place. Il sera impossible de sortir de sa voiture.

«On sait que l’expérience ne sera pas parfaite, avoue M. Robertson. Mais ce projet-là, on l’a à cœur, parce que culturellement, il n’y a pas grand-chose à faire cet été.»

Tous les billets sont déjà vendus pour la soirée animée par l’humoriste Mehdi Bousaidan. Malgré cela, ni l’Aéroport Montréal-Trudeau ni le Groupe Indigo n’engrangeront d’importants profits avec l’initiative.

«On va couvrir nos coûts fixes, mais en termes de profits, ce sera vraiment minime. On est pas là pour faire de l’argent, une bonne partie va aller à des œuvres de charité», explique M. Robertson.

Festival FAUV: rire au volant

Plus d’une vingtaine d’humoristes participeront à l’événement, qui constituera une première chance de fouler la scène à nouveau devant public depuis quelques mois.

L’humoriste Marie-Lyne Joncas sera à l’animation de la première soirée, avec sa complice des Grandes Crues, Ève Côté. «C’est sûr que ça va peut-être déstabilisant au début, parce qu’on n’entendra pas les rires, relève l’artiste nommée à trois Oliviers. Mais d’un autre côté, on nous dit de nous réinventer ces jours-ci, et ce concept-là, c’est vraiment innovateur.»

«Au début, je me suis dit, ce n’est pas vrai que je vais performer dans un stationnement. Mais crime, tant qu’à ça, on va la vivre cette expérience, on va s’adapter à la situation, et on va le vivre notre trip.»— Marie-Lyne Joncas

La consommation d’alcool par le public sera interdite, alors qu’elle fait partie intégrante de l’expérience d’un spectacle des Grandes Crues, où le duo consomme «pour se délier la langue.»

«C’est un autre élément avec lequel on doit composer, mais le tour de notre lit, on l’a fait: on a pas de divertissement en ce moment, alors c’est le temps d’aller voir notre public», convient Marie-Lyne Joncas.

La plupart des numéros présentés par les Grandes Crues seront exclusifs à l’événement. Les blagues inspirées du confinement ou de la COVID-19 seront limitées lors de la soirée animée par les Grandes Crues, «parce que le but, c’est de se changer les idées», justifie Mme Joncas.

La troisième soirée du festival sera assurée par les humoristes Neev et Eddy King. Arnaud Soly, Mathieu Cyr, Yannick De Martino et Jean-François Mercier seront également de la partie.


Festival FAUV. 3 au 5 juillet, Aéroport Montréal-Trudeau. Pour plus d’informations: Fauv.ca.

Articles similaires