Culture
08:29 29 juin 2020 | mise à jour le: 29 juin 2020 à 08:31

Le virage latino des Black Eyed Peas

Le virage latino des Black Eyed Peas
Photo: Alexandre Schneider/Getty ImagesApl.de.ap, Will.I.Am et Taboo, des Black Eyed Peas, en spectacle l’automne dernier

Sur leur nouvel album Translation, le populaire groupe Black Eyed Peas fait une belle place à la musique latine grâce à des collaborations avec des artistes comme Anitta, Shakira et Nicky Jam.

Après plus de 20 ans de carrière à fusionner des styles comme le hip-hop et l’électro, comment en êtes-vous arrivés à vous réinventer avec le soutien de talents latinos?

Will.I.Am: Je pense que cela a à voir avec notre passé, ainsi qu’à notre capacité à faire des chansons qui peuvent être pertinentes aujourd’hui. Au cours de la dernière décennie, nous avons eu un succès massif aux États-Unis, en Amérique latine, en Espagne, au Portugal et dans bien d’autres pays, si bien que plusieurs artistes de ces régions veulent faire partie de nos projets. Nous sommes très motivés d’être capable de fusionner notre créativité avec des talents latinos comme J Balvin ou Ozuna, pas seulement parce qu’ils ont du succès, mais parce qu’ils ont vraiment beaucoup d’ingéniosité. Ils ont réussi à avoir un impact sur les gens.

Comme est née l’idée de prendre ce virage? Y a-t-il un lien avec vos racines?

Taboo: Bien sûr. Nous venons de Los Angeles où il y a une grande communauté latino, donc pour nous, cet album était quelque chose de très naturel et d’organique. Déjà, nous avions eu l’occasion de travailler avec des artistes comme Juanes, Joan Sebastian, Paulina Rubio, Daddy Yankee en 2003, il y a beaucoup d’influences latines dans notre musique.

Will.I.Am: Shakira est celle que j’apprécie le plus. Elle est si gentille et extraordinaire! Je me considère moi-même comme un amoureux de la musique latine et les personnes avec qui nous avons collaboré pour cet album sont incroyables.

Pourquoi avez-vous invité ces chanteurs latinos à collaborer avec vous?

Apl.de.ap: La musique latine a toujours fait partie de l’essence des Black Eyed Peas. Des albums comme Elephunk, Monkey Business, The E.N.D. et The Beginning ont réussi à nous positionner auprès du public latino et je pense que Translation montre notre intérêt
pour l’Amérique latine.

«Il est très important pour nous de demander l’égalité des droits pour les personnes de couleur et la musique a toujours été un outil pour le faire.» Will.I.Am à propos des manifestations contre le racisme aux États-Unis

Taboo: Les Latinos nous inspirent depuis nos débuts. Personnellement, j’ai toujours été lié à deux cultures. J’aime mes racines mexicaines. Tout au long de notre carrière, nous avons travaillé avec de nombreuses personnes d’Amérique latine.

Parlez-nous de la chanson Explosion et de cette collaboration avec la Brésilienne Anitta.

Taboo: Ce que nous aimons chez elle, c’est son dévouement à son art, elle a un dessin animé et une série. J’aime le fait qu’elle soit très productive et qu’elle se consacre à sa musique.

Qu’en est-il de Mamacita? Pourquoi avoir choisi de travailler avec Ozuna?

Apl.de.ap: Nous avons fait quelque chose de réellement audacieux avec Ozuna et c’est actuellement un succès sur les plateformes numériques, il y a déjà des millions de vues sur YouTube et nous aimons voir que les gens apprécient cette fusion de styles.

De votre point de vue, comment l’industrie de la musique a-t-elle changé?

Will.I.Am: Depuis l’époque où nous avons formé The Black Eyed Peas en 1995, l’industrie est complètement différente. En 1998, quand nous avons sorti notre premier album, je me souviens que des cassettes VHS étaient utilisées pour le promouvoir. En 2000 le passage à l’ère numérique a commencé. Des années plus tard, les gens ont cessé d’avoir des disques et ils ont commencé à acheter de la musique sur les boutiques en ligne. Vers 2008, la musique a changé de manière radicale avec l’explosion des réseaux sociaux, MySpace et Facebook ont commencé à être plus visibles, puis sont apparus Twitter, Instagram, YouTube et maintenant TikTok. Toutes ces applications ont beaucoup influencé la façon de faire de la musique. Aujourd’hui, tout est plus rapide et je pense qu’il faut être plus créatif.

Apl.de.ap: Avant, nous savions que notre musique plaisait aux gens grâce à nos disques vendus. Maintenant, c’est par le nombre d’écoutes sur les plateformes numériques. Je pense qu’avec cet album, nous montrons que nous nous sommes adaptés, que nous savons comment être compétitifs.

Leur nouvel album Translation et offert sur les plateformes numériques. 

Articles similaires