Culture
13:00 29 juillet 2020 | mise à jour le: 29 juillet 2020 à 13:00 temps de lecture: 3 minutes

Rosalie Vaillancourt détaille son implication dans l’affaire Julien Lacroix

Rosalie Vaillancourt détaille son implication dans l’affaire Julien Lacroix
Photo: Photo: Gracieuseté: Marianne PlaisanceRosalie Vaillancourt

L’humoriste Rosalie Vaillancourt a fait le point mercredi au sujet de sa participation à l’enquête journalistique ayant révélé les allégations d’agressions sexuelles à l’endroit de l’humoriste Julien Lacroix.

La jeune artiste a corroboré le témoignage de Geneviève Morin, une amie à elle et ex-conjointe de Lacroix, dans une enquête du quotidien Le Devoir publiée lundi relatant les témoignages de neuf victimes.

Dans une publication éphémère (story) sur Instagram, Rosalie Vaillancourt entame son message écrit par ces mots: «Cette semaine a été toff. Julien était un de mes amis.»

Les deux humoristes ont collaboré à plusieurs reprises au cours des cinq dernières années.

Bien qu’elle affirme avoir une haute estime pour le talent et le travail de son collègue, Rosalie Vaillancourt a «cru toute de suite» son amie lorsqu’elle lui a confié avoir été agressée.

Elle précise également avoir été informée que «plusieurs» filles, et non une seule, étaient à l’origine des dénonciations à son égard qui circulaient sur les réseaux sociaux.

Impacts professionnels

Rosalie Vaillancourt avait choisi «depuis quelques mois déjà» de ne plus travailler avec Julien Lacroix , une décision qui a probablement eu des impacts sur sa carrière, affirme-t-elle.

«J’ai sûrement perdu des contrats ou des fans dans les derniers mois, semaines et jours. Mais j’ai agi selon mes valeurs.» -Rosalie Vaillancourt

«J’ai essayé d’en parler à des gens, mais j’ai été tellement déçue, ajoute-t-elle. Des personnes que j’aimais profondément me disaient de me taire ou n’écoutaient pas.»

Sans nommer personne, l’humoriste s’en prend aussi à ses collègues du milieu qui ont gardé le silence sur les agissements de Lacroix.

«J’espère vraiment que mes collègues masculins m’épauleront et épauleront les prochain.e.s qui dénoncent. En refusant de travailler avec des gens problématiques.»

Soutien aux victimes

Vers la fin de sa publication, celle qui a présenté l’automne dernier un premier spectacle solo nommé Enfant roi exprime son soutien envers les victimes d’agressions sexuelles.

«Il y a vraiment un tournant qui est en train de s’opérer. Et on voit le laid dans notre société. À quel point elle est sexiste.»

Elle déplore également les messages haineux qu’elle reçoit depuis lundi. «Je me fais ramasser sur mon humour, ma voix et mon intégrité.»

Enfin, Rosalie Vaillancourt «espère de tout cœur que Julien va pour de vrai chercher de l’aide.»

L’humoriste conclut son message en précisant qu’elle ne parlera pas aux journalistes. «Tout a été dit.»

Articles similaires