Culture
11:17 18 août 2020 | mise à jour le: 18 août 2020 à 11:17 temps de lecture: 2 minutes

Nuits d’Afrique: une programmation automnale qui va ambiancer

Nuits d’Afrique: une programmation automnale qui va ambiancer
Photo: André Rival/FINAMyriam Fehmiu porte-parole du Festival International des Nuits d'Afrique

Pour sa 34e édition, le Festival Nuits d’Afrique se tiendra du 27 septembre au 31 octobre 2020. Montréal vivra un début d’automne ambiancé aux rythmes de la musique africaine, sud-américaine et antillaise avec la tenue de 25 concerts. 

Lors d’une conférence de presse virtuelle, la porte-parole de Nuit d’Afrique Myriam Fehmiu a annoncé «avec énormément de fébrilité» la programmation du festival.

Cette année, les quelque 125 artistes locaux «de calibre international» se partageront les scènes du National, du Gesù, du Ministère et du Club Balattou.

Six séries de concerts seront présentées dont la série «Les grands évènements» avec le retour sur scène d’Ilam, le groupe mélangeant les rythmes afrocolombiens et balkans  Gypsy Kumbia Orchestra et l’artiste Zal Sissokho qui mêle les sonorités de la kora et du flamenco.

Pour les amateurs de musique du monde, il sera donc possible de retrouver le multi-instrumentiste Ramon Chicharron, le groupe Ayrad récipiendaire d’un Félix en 2015, ainsi que Bantü Salsa et sa salsa africaine qui groove.

D’autres volets de concerts mettront de l’avant les voix de femmes, les révélations de l’année ainsi que des incontournables au cours de l’automne.

«On est prêt à vous faire voyager sans passeport, sans visa, juste pour le plaisir.» – Myriam Fehmiu porte-parole du festival Nuits d’Afrique

Pandémie oblige, le festival a assuré que les consignes de la Santé publique seront respectées pour tous les concerts.

Un premier tournant numérique

Pour la première fois, le festival prend le tournant numérique. Huit concerts de la programmation seront filmés en direct.

Les versions numériques seront ensuite présentées gratuitement sur les plateformes numériques du festival au cours du mois d’octobre.

«Telle une fenêtre tournée vers le monde, ce nouveau volet numérique fera battre le coeur de cette édition par-delà ses frontières», a souligné l’équipe du Festival Nuits d’Afrique.

Le festival espère ainsi «maintenir le lien avec les centaines de milliers de festivaliers, qui chaque année, sont fidèles au rendez-vous».

Articles similaires