Culture
08:00 20 novembre 2020 | mise à jour le: 18 novembre 2020 à 14:37 temps de lecture: 5 minutes

Sur vos écrans cette semaine…«Deux moi», «Je vais bien, ne t’en fais pas», «Madre»

Sur vos écrans cette semaine…«Deux moi», «Je vais bien, ne t’en fais pas», «Madre»
Photo: Collaboration spéciale«Deux moi» réalisé par Cédric Klapisch.

Cette semaine, on vous conseille les films Deux moi, Je vais bien, ne t’en fais pas, Madre et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

Deux moi

(3)

Comédie dramatique française réalisée par Cédric Klapisch

Mettant en vedette François Civil, Ana Girardot, Camille Cottin.

C’est quoi ? Voisins d’immeubles, une chercheuse dans un laboratoire pharmaceutique et un préposé au service à la clientèle chez un détaillant en ligne, tous deux atteints de blessures à l’âme, croisent leurs solitudes chaque jour, sans jamais se voir.

C’est comment ? Campé aux abords de la Gare du Nord, donc en marge du Paris pittoresque (ce que le profil de la butte Montmartre surmontée du Sacré-Coeur, à l’arrière-plan, nous rappelle constamment), le réalisateur de L’AUBERGE ESPAGNOLE traque l’universel dans l’infiniment petit. Sans prétention, avec une profonde délicatesse et, comme toujours, avec le coeur sur la main.

Sur la plateforme de Cinémania en ligne

La galerie des coeurs brisés (Broken Hearts Gallery, The)

(4)

Comédie sentimentale américaine réalisée par Natalie Krinsky

Mettant en vedette Geraldine Viswanathan, Dacre Montgomery, Molly Gordon.

C’est quoi ? Après une énième rupture, une femme de 26 ans, assistante dans une galerie d’art new-yorkaise, inaugure dans un petit hôtel un espace consacré aux souvenirs amoureux, qui devient le point de ralliement des romantiques au coeur brisé.

C’est comment ? Cette sympathique comédie de la Canadienne Natalie Krinsky est dynamisée par un scénario qui conjugue avec habileté humour, sarcasme et émotion. Décontracté, truffé de clins d’oeil tendrement cyniques, l’ensemble est porté par une réalisation vive et efficace. La distribution dans le ton est dominée par l’irrésistible Geraldine Viswanathan (BLOCKERS).

En vidéo sur demande

Je vais bien, ne t’en fais pas

(3)

Drame psychologique français réalisé par Philippe Lioret

Mettant en vedette Mélanie Laurent, Kad Merad, Julien Boisselier.

C’est quoi ? En apprenant que son frère jumeau est parti sans laisser d’adresse, une étudiante de 19 ans plonge dans la dépression. Mais elle reprend espoir en recevant une série de cartes postales du jeune homme, avec l’aide desquelles elle tente de le retrouver.

C’est comment ? Philippe Lioret (MADEMOISELLE, L’ÉQUIPIER) se surpasse avec ce film délicat, subtil et extrêmement émouvant, qui doit beaucoup au jeu prenant des talentueux interprètes. La mise en scène précise, sensible, sans afféteries, réserve néanmoins quelques passages d’une grande tension dramatique.

Vendredi 11h45 sur Studio Canal

Madre

(3)

Drame espagnol réalisé par Rodrigo Sorogoyen

Mettant en vedette Marta Nieto, Jules Porier, Alex Brendemuhl.

C’est quoi ? Une décennie après la disparition de son garçon de six ans dans des circonstances mystérieuses, une femme est profondément troublée par un adolescent parisien qui lui rappelle le disparu.

C’est comment ? Cette oeuvre émouvante, sur le deuil et le retour à la vie, s’appuie sur un scénario imprévisible, riche en ambigüité dans sa manière de saisir l’essence du sentiment maternel. Mêlant suspense et intimisme, la mise en scène maîtrisée capte chaque nuance du jeu de Marta Nieto, mémorable en mère courage à fleur de peau.

Sur la plateforme de Cinémania en ligne

Saint Frances

(4)

Comédie dramatique américaine réalisée par Alex Thompson

Mettant en vedette Kelly O’Sullivan, Ramona Edith Williams, Charin Alvarez.

C’est quoi ? Une trentenaire à la dérive devient la gardienne à domicile d’une fillette de six ans élevée par un couple lesbien débordé. Bien que l’enfant de six ans donne du fil à retordre à sa nounou, elle l’aide aussi à mettre en ordre l’éternel chantier qu’est sa drôle de vie.

C’est comment ? Cette sympathique production indépendante rénove une prémisse familière par son regard humoristique et décomplexé sur les travers des millénariaux. Sans révolutionner le genre, l’ensemble profite d’une réalisation discrète mais efficace, et surtout, de la performance décapante de la petite Ramona Edith-Williams.

En vidéo sur demande

Vivaces (Rustic Oracle)

(4)

Drame canadien réalisé par Sonia Bonspille-Boileau

Mettant en vedette Lake Kahentawacs Delisle, Carmen Moore, McKenzie Kahnekaroroks Deer.

C’est quoi ? Dans les années 1990, une fillette mohawk part avec sa mère à la recherche de sa soeur adolescente, portée disparue après avoir été vue en compagnie d’un jeune Blanc sur le campus de l’école de leur réserve.

C’est comment ? Le terrible drame vécu par les familles des femmes autochtones disparues ou tuées est illustré avec empathie et à hauteur d’enfant dans ce deuxième long métrage de fiction de la réalisatrice du DEP. Modeste mais soignée, avec quelques accents lyriques, la mise en scène met en valeur le jeu de la solide Carmen Moore et de la spontanée Lake Kahentawacs Delisle.

En vidéo sur demande

 

 

Articles similaires