Culture

Julien Lacroix sort de son silence et fait le point sur son cheminement

L'humoriste Julien Lacroix sur un tapis rouge.
Julien Lacroix Photo: Pablo A. Ortiz/Métro

L’humoriste Julien Lacroix, visé par des allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles, est sorti de son silence mardi. Dans une publication partagée sur ses réseaux sociaux, il dit prendre «responsabilité» de ses actes et fait le point sur son cheminement personnel.

«J’aimerais d’abord présenter mes sincères excuses aux personnes que j’ai blessées. Sachez que je prends responsabilité sur mes actions et que je travaille chaque jour à réparer ce que j’ai brisé chez les autres et en moi», écrit-il d’emblée.

Rappelons qu’en juillet dernier, neuf femmes ont révélé au quotidien Le Devoir avoir été victimes d’agressions ou d’inconduites sexuelles de la part de l’humoriste de 28 ans. Les gestes reprochés comprennent des relations sexuelles non consentantes, des baisers non sollicités et des commentaires déplacés.

Julien Lacroix avait d’abord vivement démenti ces allégations. «Je ne suis pas un ange, mais pas un démon non plus, et certainement pas le prédateur sexuel qui sévit depuis une décennie comme Le Devoir me décrit», avait-il réagi, déplorant à tort ne pas avoir pu donner sa version des faits.

Depuis, il s’est retiré de ses activités professionnelles. Sa sortie publique de mardi marque sa première prise de parole depuis les événements.

Regrets

L’humoriste y partage sa pensée et son cheminement non pas «dans le but d’annoncer un retour», mais plutôt pour «présenter [s]es excuses» et «par souci de transparence», notamment envers ses proches et son public plus jeune.

«Je brise le silence, après beaucoup de honte, de regrets et de tristesse», dit-il.

Julien Lacroix déclare du même souffle soutenir le mouvement de dénonciations. «Je suis conscient que c’est ainsi que se font les révolutions et que s’opèrent des changements nécessaires.»

«Il est anormal qu’en 2021, autant d’hommes continuent d’avoir des comportements toxiques. Je ne veux plus jamais faire partie de cette catégorie.» -Julien Lacroix
Julien Lacroix révèle par ailleurs avoir des problèmes de consommation. Sans excuser ses comportements déplacés, ses dépendances à l’alcool et aux drogues ont eu des impacts sur sa personne.
«Je ne veux en aucun cas me cacher derrière cette maladie. Je suis un alcoolique et je me rétablis, un jour à la fois», précise-t-il.
Ce n’est que le début de ce processus thérapeutique «qui durera toute ma vie», ajoute-t-il. «J’ai aussi intégré des groupes de jeunes hommes qui veulent s’en sortir et discuter sans être jugés. Je côtoie beaucoup de tristesse, de souffrance, de gens en recherche de repères, mais malgré tout, beaucoup d’espoir.»

Articles récents du même sujet