Culture
08:59 22 janvier 2021 | mise à jour le: 22 janvier 2021 à 09:00 temps de lecture: 5 minutes

Sur vos écrans cette semaine…«The Dissident», «Une jeune femme pleine de promesses» et d’autres

Sur vos écrans cette semaine…«The Dissident», «Une jeune femme pleine de promesses» et d’autres
Photo: Collaboration spécialeThe Dissident, réalisé par Bryan Fogel.

Cette semaine, on vous conseille les films The Dissident, Une jeune femme pleine de promesses, Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme et d’autres

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

The Dissident

(3)

Documentaire américain réalisé par Bryan Fogel.

C’est quoi ? Un an après le meurtre à Istanbul du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, sa fiancée turque et un compatriote, exilé à Montréal, militent pour que le prince héritier, Mohammad Ben Salmane, soit traduit devant la Cour pénale internationale pour avoir commandité ce crime.

C’est comment ? Bryan Fogel (l’oscarisé ICARUS) confère à son captivant compte rendu des allures de thriller d’espionnage. Son sens du suspense épate et sa mise en images impressionne par sa richesse d’invention. Insérés organiquement dans le récit, les témoignages donnent souvent froid dans le dos, surtout ceux évoquant les circonstances de l’horrible exécution de Khashoggi.

En vidéo sur demande

 

 

 

Une jeune femme pleine de promesses (Promising Young Woman)

(3)

Thriller américain réalisé par Emerald Fennell

Mettant en vedette Carey Mulligan, Bo Burnham, Jennifer Coolidge.

C’est quoi ? Une serveuse de café, qui écume les bars en feignant l’ivresse afin de piéger les abuseurs, renoue avec un ancien camarade de classe qui, sans le savoir, lui donne l’opportunité de se venger des étudiants qui avaient à l’époque causé le suicide de sa meilleure amie.

C’est comment ? Des intermèdes de candeur amoureuse quasi adolescente détonnent dans ce premier film tendu et imprévisible de la comédienne et scénariste Emerald Fennell. Résolument placé sous le signe du mouvement #moiaussi, ce récit de vengeance est mis en scène de manière expressive et profite d’une performance pleine d’aplomb et d’audace de la part de Carey Mulligan (AN EDUCATION).

En vidéo sur demande

Love Sarah

(5)

Comédie dramatique britannique réalisée par Eliza Schroeder

Mettant en vedette Celia Imrie, Shelley Conn, Shannon Tarbet.

C’est quoi ? Une pâtissière meurt tragiquement, au moment où elle s’apprêtait à ouvrir son propre commerce à Notting Hill, un quartier chic de Londres, avec sa meilleure amie. Dans un premier temps désemparés, sa famille et ses proches vont s’unir pour réaliser son rêve.

C’est comment ? L’idée de départ de ce « feel-good movie » ne manque pas de charme. Mais elle s’exprime à travers un conte de fées simpliste et sans surprise, articulé par une mise en scène très sage. Bref, ce LOVE SARAH a tout d’un plat de « manger mou », néanmoins peuplé de personnages attachants, défendus avec chaleur.

En vidéo sur demande

 

Les mots de notre amour (Words on Bathroom Walls)

(4)

Drame sentimental américain réalisé par Thor Freudenthal

Mettant en vedette Charlie Plummer, Taylor Russell, Molly Parker.

C’est quoi ? Renvoyé de son collège, un adolescent en proie à de violentes crises de schizophrénie intègre un établissement catholique strict. Sa condition se détériore, jusqu’au jour où sa mère consent à ce qu’une brillante camarade de classe lui donne des cours particuliers.

C’est comment ? Cette attrayante adaptation du roman à succès de Julia Walton formule quelques réflexions pertinentes sur l’impuissance face aux troubles psychologiques et l’isolement social de ceux qui en sont atteints. Bien que son déroulement soit prévisible, le film séduit par la réalisation assurée et l’interprétation enthousiaste de Charlie Plummer et Taylor Russell.

En vidéo sur demande

 

Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme (No Country for Old Men)

(2)

Drame policier américain réalisé par Joel et Ethan Coen

Mettant en vedette Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin.

C’est quoi ? Au Texas, en 1980, un shérif sur le point de prendre sa retraite pourchasse un tueur psychopathe à la recherche du vaurien qui lui a subtilisé sur les lieux d’un massacre une mallette contenant plus de deux millions de dollars.

C’est comment ? Au sommet de leur forme, les frères Coen réalisent un western contemporain puissant et vigoureux, brillamment adapté du roman de Cormac McCarthy, avec une bonne dose d’humour grinçant. Aux côtés d’excellents acteurs, Javier Bardem compose un des tueurs les plus terrifiants de l’histoire du cinéma.

Dimanche 11h05 sur Cinépop

 

Zone hostile (Outside The Wire)

(5)

Drame de science-fiction américain réalisé par Mikael Hafstrom

Mettant en vedette Anthony Mackie, Damson Idris, Enzo Cilenti.

C’est quoi ? Europe de l’Est, dans un futur proche. Un pilote de drone américain en disgrâce est placé sous les ordres d’un officier androïde intraitable. Leur mission: neutraliser un dispositif nucléaire russe avant que les insurgés ne parviennent à s’en emparer.

C’est comment ? Cette série B bancale et tape-à-l’oeil est propulsée par un scénario fourre-tout et invraisemblable, ainsi que par une réalisation sans subtilité, empruntant son esthétique aux jeux vidéo. Pour compenser ce lourd déficit d’imagination: quelques scènes d’action efficaces, des effets visuels réussis et l’interprétation décalée d’Anthony Mackie.

Disponible sur Netflix

Articles similaires