Culture
17:24 17 février 2021 | mise à jour le: 18 février 2021 à 10:48 temps de lecture: 2 minutes

Cinémas Guzzo: pas de popcorn, pas de films

Cinémas Guzzo: pas de popcorn, pas de films
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/Métro MédiaLa chaîne Guzzo gardera ses cinémas fermés, si rien ne change.

S’il n’obtiennent pas le droit de vendre du maïs soufflé et autres friandises, les cinémas Guzzo resteront fermés même si les salles obscures situées en zone rouge pourront à nouveau accueillir les cinéphiles à partir du 26 février.

«Impossible d’être rentable avec un modèle comme celui-là, argue Vincenzo Guzzo, propriétaire de la chaîne de cinémas éponyme. Pour l’instant, il n’est pas planifié que nos cinémas rouvrent le 26.»

L’assouplissement des règles annoncé par le gouvernement Legault est insuffisant, plaide l’homme d’affaires, qui soutient que les conditions actuelles ne permettraient pas à ses salles d’être rentables. C’est surtout le maintien du couvre-feu et l’interdiction de vendre de la nourriture qui posent problème à l’homme d’affaires. Cette dernière règle l’a d’ailleurs pris par surprise.

«Le problème, c’est que le couvre-feu vient déjà limiter le potentiel de revenus. On perd les séances de 7h et de 9h, qui représentent la moitié de la journée. Et sans la nourriture, ça vient achever, littéralement, 50% de nos revenus», calcule-t-il.

Le gouvernement avait annoncé que les cinémas devraient fournir un masque de procédure à leurs clients, limiter le nombre de spectateurs à 250 par salle, et imposer la distanciation.

Des mesures auxquels s’attendait M. Guzzo, et relativement semblables à celles qui avaient cours lorsque les cinémas étaient encore ouverts. Pour rappel, le gouvernement avait imposé la fermeture des salles de spectacles le 1er octobre.

Articles similaires