Culture
10:36 18 février 2021 | mise à jour le: 18 février 2021 à 11:36 temps de lecture: 2 minutes

«Popcorn gate»: les cinémas auront droit à une compensation financière

«Popcorn gate»: les cinémas auront droit à une compensation financière
Photo: 123rf

Les propriétaires de salles de cinéma auront droit à une aide financière pour compenser le fait qu’ils ne pourront pas vendre de popcorn ou autres aliments lors de leur réouverture prévue le 26 février. Cette interdiction a fait rager le monde du cinéma, lançant un débat baptisé «popcorn gate».

François Legault en a fait l’annonce lors d’un point de presse tenu jeudi matin. Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a aussi tweeté l’information.

«Les cinémas qui ouvriront leurs salles seront toujours admissibles à l’AERAM pour couvrir les frais fixes à la hauteur d’un maximum de 15 000$ par mois pour le volet alimentaire. Nous sommes sensibles à leur situation», écrit M. Fitzgibbon, en référence à l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale.

M. Legault a aussi expliqué sa décision de ne pas permettre la réouverture des théâtres.

«Quand on a parlé à des propriétaires de théâtre, ils nous ont dit que s’ils ne pouvaient pas offrir des représentations en soirée à cause du couvre-feu, ils préféraient rester fermer», a-t-il dit.

Une manifestation réclamant le retour du théâtre et des autres arts de la scène est prévue aujourd’hui à 14h.

Plus de détails à venir.

Articles similaires