Culture
09:20 12 mars 2021 | mise à jour le: 12 mars 2021 à 16:23 temps de lecture: 5 minutes

Sur vos écrans cette semaine…«Raya et le dernier dragon», «Un Amour impossible», «La Daronne»

Sur vos écrans cette semaine…«Raya et le dernier dragon», «Un Amour impossible», «La Daronne»
Photo: Collaboration spéciale Disney

Cette semaine, on vous conseille les films Raya et le dernier dragon, Un Amour impossible, La Daronne

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

Un Amour impossible

(3)

Drame français réalisé par Catherine Corsini

Mettant en vedette Virginie Efira, Niels Schneider, Estelle Lescure.

C’est quoi ? Dans les années 1960 à Châteauroux, une secrétaire juive d’origine modeste se bat pour que le jeune homme de bonne famille qui l’a séduite reconnaisse officiellement la fille née de leur union, qu’elle a élevée seule.

C’est comment ? Dans cette adaptation vive et sensible du roman autobiographique de Christine Angot, Catherine Corsini trouve l’équilibre entre l’intime et le politique, à travers une évocation romanesque du parcours amoureux d’une femme et d’une relation mère-fille sur fond d’émancipation sociale. Face à la bouleversante Virginie Efira, Niels Schneider est toxique à souhait.

Dimanche 22h sur Télé-Québec

COMING 2 AMERICA

(5)

Comédie américaine réalisée par Craig Brewer

Mettant en vedette Eddie Murphy, Jermaine Fowler, Wesley Snipes.

C’est quoi ? Sa fille aînée n’ayant pas le droit de lui succéder, un roi africain part chercher à New York son fils illégitime, et le prépare à devenir prince, pour épouser la fille d’un dictateur voisin. Épris de la coiffeuse royale, l’héritier présomptif se rebiffe.

C’est comment ? Le doué réalisateur de DOLEMITE IS MY NAME passe ici les plats à Eddie Murphy dans cette suite tardive d’un film à succès de 1988. Surchargé de personnages secondaires superflus issus du premier film, le récit ultraprévisible formule néanmoins un message féministe de bon aloi. L’humour vulgaire facile est racheté par des numéros musicaux colorés et entraînants.

En exclusivité sur Amazon Prime Video

La Daronne

(4)

Comédie de mœurs française réalisée par Jean-Paul Salomé

Mettant en vedette Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot, Farida Ouchani.

C’est quoi ? Peinant à joindre les deux bouts, une traductrice franco-arabe pour la brigade des stupéfiants de Paris fait main basse sur une cargaison de drogue. Pour l’écouler, elle recourt à des petits dealers, en se présentant à eux dans de somptueux caftans et hijabs. 

C’est comment ? Quelques plaisirs suaves, dont celui de voir Isabelle Huppert vêtue comme une riche Dubaïote, font pardonner l’intrigue cousue de fil blanc de cette adaptation du roman d’Hannelore Cayre par le réalisateur de BELPHÉGOR – LE FANTÔME DU LOUVRE et ARSÈNE LUPIN. Sa mise en scène plutôt tonique met bien en valeur la composition jouissive d’Huppert. 

En salles

Martin Eden

(4)
Chronique italienne réalisée par Pietro Marcello

Mettant en vedette Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi.

C’est quoi ? À Naples, au XXe siècle, Martin Eden, marin robuste et séduisant mais sans instruction, entreprend de devenir un célèbre écrivain afin de pouvoir épouser Elena Orsini, issue d’une famille bourgeoise. Mais ses positions politiques tranchées menacent d’anéantir ses efforts.

C’est comment ? Avec cette transposition, en sol italien, du roman semi-autobiographique de l’Américain Jack London, Pietro Marcello signe un film audacieux, porté par une réalisation riche et étonnante. Cela dit, les discussions politiques sont parfois lourdes et une ellipse au dernier tiers apparaît peu convaincante. Reste que Luca Marinelli est très habité dans le rôle-titre.

En salles et en vidéo sur demande

Mon année Salinger (My Salinger Year)

(4)

Drame canadien réalisé par Philippe Falardeau

Mettant en vedette Margaret Qualley, Sigourney Weaver, Douglas Booth.

C’est quoi ? Fraîchement diplômée de l’université, une aspirante écrivaine décroche un emploi dans une agence littéraire de New York, où elle a pour tâche de répondre au courrier de l’auteur vedette de la maison, J.D. Salinger.

C’est comment ? Le réalisateur de MONSIEUR LAZHAR offre une adaptation fidèle, dans son essence, et libre, dans sa manière, du récit autobiographique de Joanna Smith Rakoff. Certains dialogues sentent le fabriqué et des personnages ont trop ou pas assez d’envergure pour l’espace qui leur est imparti. Mais l’impeccable maquillage de Montréal en New York, ainsi que la superbe photographie de Sara Mishara, valent franchement le détour.

En salles et en vidéo sur demande

Raya et le dernier dragon (Raya and the Last Dragon)

(3)

Film d’animation américain réalisé par Don Hall et Carlos Lopez Estrada.

C’est quoi ? Une princesse guerrière part à la recherche d’un dragon, seul capable de libérer son royaume d’une entité maléfique qui pétrifie les humains, et de réunifier les cinq clans ennemis qui le composent.

C’est comment ? Difficile de ne pas voir une analogie avec le combat mondial contre la COVID-19 dans cette épopée fantastique visuellement grandiose, sur le thème de la confiance et de l’unité devant un ennemi commun. Si l’intrigue est familière, ses développements ne cessent de captiver. Awkwafina prête sa voix colorée et son humour particulier au dragon du titre.

En salles et en vidéo sur demande sur Disney +

Articles similaires

21:43 11 avril 2019 | mise à jour le: 11 avril 2019 à 21:43 temps de lecture: 3 minutes
Classes dominantes