Culture
08:20 9 avril 2021 | mise à jour le: 9 avril 2021 à 12:14 temps de lecture: 5 minutes

7e ciel: on craque pour «Terra Nova», «Trois mouvements», «Wintopia» et d’autres

7e ciel: on craque pour «Terra Nova», «Trois mouvements», «Wintopia» et d’autres
Photo: Gracieuseté Art MûrL’exposition «Terra Nova» est présentée à la galerie Art Mûr jusqu’au 24 avril. Entrée gratuite.

Les journalistes de Métro vous livrent leur sept coups de cœur culturels de la semaine dont les expositions Terra Nova, Trois mouvements le documentaire Wintopia et d’autres.

Terra Nova

Tant qu’à célébrer 25 ans en pleine pandémie, pourquoi ne pas en profiter pour réfléchir au présent et au futur? C’est ce que font superbement la quarantaine d’artistes qui participent à cette formidable expo anniversaire de la galerie Art Mûr. Le rapport aux technologies, le féminisme, le colonialisme, la pauvreté, le racisme, la crise environnementale et la surconsommation ne sont que quelques-uns des thèmes dans l’air du temps évoqués au fil des œuvres astucieuses, originales et diversifiées qui y sont présentées. Coups de cœur pour l’impressionnante et lumineuse installation Whale Fall de Nicholas Crombach et Nurielle Stern (notre photo), ainsi que pour les miniatures de Karine Giboulo (notamment sa boîte Amazon) et les illusions hallucinantes de Guillaume Lachapelle.
Marie-Lise Rousseau

 

Wintopia

Lorsqu’il disparaît brutalement en 2013, le documentariste montréalais Peter Wintonick laisse derrière lui une boîte pleine de cassettes d’archives sur laquelle il a écrit «utopie». Toute sa vie, il aura cherché cet idéal terrestre aux quatre coins du monde. Sa fille unique a décidé d’achever le rêve de son père avec un film portrait. Le résultat, Wintopia, est bouleversant, à la fois poétique et philosophique. Le lien entre le cinéaste, sa famille, ses proches et le monde est ainsi raconté avec fantaisie, délicatesse et intimité parMira Burt-Wintonick.
En ligne et en salles
Amélie Revert

 

Trois mouvements

Le Centre PHI nous invite à un voyage multidimensionnel, de l’infiniment petit au lointain presque insaisissable. Cette exposition de réalité virtuelle nous catapulte en effet au cœur de la Station spatiale internationale en compagnie de l’astronaute David Saint-Jacques, d’où nous prenons conscience de l’apesanteur avec des vues vertigineuses dans Space Explorers. Puis, l’invisible – la respiration, l’air – devient concret avec l’installation Breathe. À ne pas manquer non plus, l’immersion musicale d’Astoria en compagnie des artistes Dominique Fils-Aimé et FouKi, entre autres.
Jusqu’au 5 septembre
Amélie Revert

 

La nouvelle édition de Nouveau projet

La 19elivraison de ce magazine inspirant et réfléchi permet notamment d’apprécier les réflexions nuancées de Marc Séguin, la bienveillance de Safia Nolin, le regard aiguisé et sensible d’Anaïs Barbeau-Lavalette, le ton grinçant de Manal Drissi, l’intelligence de Jennifer Bélanger et Martine Delvaux et la douceur des photos de Maxyme G. Delisle. Une lecture tout indiquée pour accompagner les premiers rayons de soleil printanier.
En kiosques
Marie-Lise Rousseau

Nous Aussi

Alors que l’isolement et la distanciation sont devenus la norme depuis un an, les étudiants ne sont, bien évidemment, pas épargnés par la détresse psychologique engendrée par la pandémie. Les doctorantes en sociologie à l’Université de Montréal Samantha Vila et Valentina Gaddi ont eu envie de s’intéresser spécifiquement à ces enjeux académiques dans un balado captivant et inclusif. Le deuxième épisode est, par exemple, consacré à la santé mentale chez les étudiants racisés. À écouter d’urgence!
Sur soundcloud.com/fas-udem
Amélie Revert

 

No Ordinary Man

Qui était véritablement Billy Tipton? Les documentaristes Aisling Chin-Yee et Chase Joynt ont eu la très bonne idée de raconter son histoire méconnue en donnant la parole à des acteurs et experts trans. Assigné femme à la naissance, ce musicien jazz a mené sa vie publique et privée en tant qu’homme, sans que personne ne connaisse son secret (pas même sa femme ni ses enfants!). Plus de 30 ans après sa mort, il demeure un modèle pour la communauté trans, au grand bonheur de son fils Billy Jr, dont le témoignage est particulièrement émouvant.
En salles et au F3M.ca
Marie-Lise Rousseau

 

Paris Police 1900

Cette nouvelle production Canal + nous plonge dans le Paris de 1899, déchirée en pleine affaire Dreyfus et en proie à l’antisémitisme et la violence. Bien loin de l’image idyllique de la Belle Époque, l’ambiance est sombre dans cette enquête policière entrecroisée de complots politiques. Une fresque historique haletante qui fait la part belle aux rôles féminins avec Évelyne Brochu dans le rôle de la courtisane, Marguerite Steinheil et la jeune Eugénie Derouand en première avocate de France.
Sur ICI Tou.tv Extra
Martin Nolibé


Et on se désole pour…

Le retour du couvre-feu à 20h

Depuis quelques jours, le milieu culturel retenait son souffle en espérant pouvoir poursuivre la diffusion de films et de spectacles en salles malgré la progression de la troisième vague de Covid-19. Sans dénoncer les mesures annoncées hier par le premier ministre François Legault, on se désole du casse-tête et de la détresse qu’elles causeront dans le milieu culturel. Malheureusement, des annulations et reports de spectacles et de sorties sont (encore!) à prévoir. Espérons que la situation revienne à la normale le plus rapidement possible.
Marie-Lise Rousseau

Articles similaires