Culture
09:47 7 mai 2021 | mise à jour le: 7 mai 2021 à 09:48 Temps de lecture: 5 minutes

Sur vos écrans…«La Sagesse de la pieuvre», «The Mitchells VS The Machines», «Duplicité» et d’autres

Sur vos écrans…«La Sagesse de la pieuvre», «The Mitchells VS The Machines», «Duplicité» et d’autres
Photo: Collaboration spéciale«La Sagesse de la pieuvre» réalisé par Pippa Ehrlich et James Reed.

Cette semaine sur vos écrans, on vous conseille les films La Sagesse de la pieuvre, The Mitchells VS The Machines, Duplicité et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

30 jours max

(5)

Comédie policière française réalisée par Tarek Boudali

Mettant en vedette Tarek Boudali, Vanessa Guide, José Garcia.

C’est quoi ? Croyant à tort qu’il ne lui reste que 30 jours à vivre, un policier timoré arnaque un caïd et s’envole pour Las Vegas. Apprenant que le trafiquant est responsable de la mort de son père, le flic gaffeur rentre aussitôt en France et prend tous les risques pour l’arrêter.

C’est comment ? Bien que prévisible, cette comédie pleine de fantaisie se regarde avec plaisir, grâce à son héros naïf, incarné par le réalisateur Tarek Boudali, et ses nombreux gags, dont plusieurs très réussis. Cela dit, l’humour potache n’est pas toujours du meilleur goût. José Garcia compose un caïd de quartier haut en couleur. Son cabotinage est purement jouissif.

En salle

Duplicité (Duplicity)

(3)

Comédie d’espionnage américaine réalisée par Tony Gilroy

Mettant en vedette Julia Roberts, Clive Owen, Tom Wilkinson.

C’est quoi ? Une jolie espionne industrielle, maîtresse d’un confrère oeuvrant pour une société rivale, fait équipe avec ce dernier pour escroquer leurs patrons respectifs, qui se disputent âprement une nouvelle formule capillaire.

C’est comment ? Après l’impressionnant MICHAEL CLAYTON, Tony Gilroy épate de nouveau avec cette intrigue captivante, complexe, fertile en répliques savoureuses. La réalisation sophistiquée, très fluide, met en valeur les performances de Julia Roberts et Clive Owen, irrésistibles et fort bien assortis.

Dimanche 2H05 am sur Cinépop

The Mitchells VS The Machines

(3)

Film d’animation américain réalisé par Michael Rianda et Jeff Rowe.

C’est quoi ? Alors qu’ils entreprennent un long voyage en automobile dans le but de raffermir leurs liens, les membres d’une petite famille doivent unir leurs forces afin de déjouer une révolution planétaire déclenchée par des robots.

C’est comment ? Un peu fourre-tout mais assez inspiré, ce film d’animation déjanté, joyeusement absurde, réussit à être à la fois une robuste satire des blockbusters et une comédie familiale attendrissante. Produit par les auteurs des LEGO MOVIE, l’ensemble, peuplé de personnages étonnamment drôles et émouvants, est aussi inventif que survolté.

En exclusivité sur Netflix

La Sagesse de la pieuvre  (My Octopus Teacher)

(3)

Documentaire sud-africain réalisé par Pippa Ehrlich et James Reed.

C’est quoi ? Alors qu’il traverse une période difficile, un cinéaste renoue avec sa passion pour la plongée, qu’il pratique dans les forêts sous-marines de varech, en Afrique du Sud. Il y découvre une pieuvre, avec laquelle il établit un contact étonnant et revigorant.

C’est comment ? Sacré meilleur documentaire lors de la dernière cérémonie des Oscars, MY OCTOPUS TEACHER raconte une véritable histoire d’amour, avec une émotion rare dans ce genre de production. Porté par des séquences sous-marines à couper le souffle, ce film captivant formule une réflexion essentielle sur notre rapport à la nature et à l’altérité.

En exclusivité sur Netflix

Premiére vague

(4)

Drame canadien réalisé par Max Dufaud, Rémi Fréchette, Reda Lahmouid et Kevin T. Landry

Mettant en vedette Myranda Plourde, Fayolle Jean Jr., Marie-Sophie Roy.

C’est quoi ? Au printemps 2020, quatre jeunes hommes et femmes montréalais vivent de façons différentes la première vague de la pandémie de COVID-19, et les effets du confinement ordonné par le premier ministre québécois François Legault.

C’est comment ? Filmé à huit mains en pleine pandémie dans l’esprit Kino (tournages brefs, moyens techniques modestes, thèmes imposés), ce deuxième long métrage du célèbre mouvement est à l’arrivée un film choral simple et sincère. Ponctuée de plans aériens soignés de la ville, la réalisation conserve une belle unité de ton et de style. Enfin, l’interprétation est satisfaisante.

Sur la plateforme en ligne des rendez-vous Québec Cinéma

Still the water

(4)

Drame psychologique canadien réalisé par Susan Rodgers

Mettant en vedette Ry Barrett, Colin Price, Christina McInulty.

C’est quoi ? Un joueur de hockey, expulsé de son équipe semi-professionnelle pour s’être bagarré, revient dans son village de l’Île-du-Prince-Édouard. Son frère aîné, père de famille ayant une liaison avec une voisine, l’accueille avec un mélange de bienveillance et de ressentiment.

C’est comment ? Campé dans un décor côtier et insulaire bien exploité par la réalisatrice, ce drame familial joue avec nuances la carte de la rédemption. Fondé sur les non-dits, le récit conserve des zones d’ombre que chaque spectateur pourra combler selon sa sensibilité. Le jeu à fleur de peau de Ry Barrett et Colin Price est également à signaler.

En vidéo sur demande

Articles similaires