Culture
10:54 3 juin 2021 | mise à jour le: 3 juin 2021 à 16:56 temps de lecture: 3 minutes

De Moretti à Sean Penn, le Festival de Cannes dévoile sa sélection

De Moretti à Sean Penn, le Festival de Cannes dévoile sa sélection
Photo: Gareth Cattermole/Getty ImagesSean Penn sera en compétition à Cannes avec son film «Flag Day».

Le 74e Festival de Cannes accueillera en juillet 24 films en compétition officielle, parmi lesquels ceux des réalisateurs italien Nanni Moretti, américain Sean Penn, russe Kirill Serebrennikov et français Jacques Audiard, ont annoncé jeudi les organisateurs lors d’une conférence de presse.

Ils rejoignent notamment Leos Carax (Annette, film d’ouverture), l’Américain Wes Anderson (The French Dispatch) ou encore le Néerlandais Paul Verhoeven, (Benedetta), dont les noms avaient déjà été dévoilés.

Parmi les 24 films en lice pour la Palme d’or du 6 au 17 juillet quatre sont signés par des réalisatrices.
Parmi les films hors compétition, De son vivant d’Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Cécile de France et Benoit Magimel. Le tournage avait été interrompu suite à l’hospitalisation de Catherine Deneuve.

Autre film très attendu, Stillwater, un thriller de Tom Mc Carthy tourné à Marseille avec Matt Damon et Camille Cottin.

Nouveauté

À noter, la création cette année d’une nouvelle section intitulée «Cannes Premières». Cette sélection fera la place à des cinéastes «confirmés» qui ont déjà été sélectionnés en compétition.
On y retrouvera Tromperie d’Arnaud Desplechin ou encore Mothering Sunday un film de la Française Eva Husson.

Autre nouveauté cette année: la création d’une section éphémère consacrée aux questions environnementales. Le Festival avait annoncé mi-avril une série de mesures destinées à réduire son empreinte environnementale, ainsi qu’une contribution payée par les journalistes accrédités.

Au total, la Sélection officielle comptera 61 films.

Le Festival doit encore annoncer la composition du jury, présidé par le New-Yorkais Spike Lee et se réserve la possibilité d’ajouter, d’ici juillet, d’autres films à sa sélection. Le nom du blockbuster international promis à une projection exceptionnelle sur une plage cannoise, ainsi que du film de clôture, restent secrets pour l’instant.

Après la crise

Sur la plan logistique, le délégué général du Festival, Thierry Frémaux a appelé à la «prévention» et à la «prudence» arguant que l’épidémie de Covid-19 n’était pas encore «vaincue».

«On ne s’embrassera plus en haut des marches, mais le coeur y sera tout autant.»
-Thierry Frémaux

Si le déconfinement se poursuit comme prévu, les séances se tiendront sans jauge et les dîners seront possibles à six par table.

Si le cinéma «aura pris l’empreinte de ce moment particulier» qu’est la crise sanitaire, reflétant «l’idée de tout perdre et de partir, d’aller ailleurs», la sélection cannoise ne s’y cantonne pas, a souligné le délégué général.

D’une manière générale, après la crise, de nombreux films sélectionnés «ont la fièvre, une force de combat», a-t-il fait valoir.

Articles similaires