Culture
12:04 21 juin 2021 | mise à jour le: 21 juin 2021 à 16:10 Temps de lecture: 4 minutes

Grâce aux podcasts, les artistes prennent enfin le micro

Grâce aux podcasts, les artistes prennent enfin le micro
Photo: Will Francis«Artists Among Us» fait partie de ce nouveau genre de podcasts animés par des artistes.

Qui de mieux pour parler d’art que ceux qui en font au quotidien ? Alors que les podcasts présentés par des commissaires d’exposition ou des historiens de l’art font légion, les artistes visuels s’emparent de plus en plus du format pour se raconter. Décryptage.

«Au fil des années, j’ai beaucoup réfléchi à l’Histoire et à la façon dont l’art peut rendre visible l’invisible ». C’est en ces mots que Carrie Mae Weems démarre le premier épisode du podcast Artists Among Us. Dans ce podcast lancé par le Whitney Museum of American Art, l’artiste afro-américaine y «examine les complexités et les contradictions qui ont façonné les États-Unis d’aujourd’hui». Jusqu’à présent, Carrie Mae Weems s’est entretenue avec une trentaine d’historiens, d’auteurs et d’artistes pour décrypter l’impact de la sculpture Day’s End de David Hammons sur le lieu qu’occupe Whitney Museum.

Pour Anne Byrd, directrice du département Recherche et Interprétation pour le musée américain, le podcast avait besoin d’une artiste aussi reconnue que Carrie Mae Weems à sa tête. «Weems s’est avérée être l’hôte idéale pour le podcast, car elle a été capable d’encadrer le dialogue entre l’œuvre d’art et l’histoire du site d’une manière à la fois engageante et instructive», a-t-elle expliqué à The Art Newspaper.

Faire entendre différentes voix

De son côté, le Rubin Museum of Art a confié l’animation de son dernier podcast à la performeuse et musicienne Laurie Anderson. Inspiré par l’exposition Awaken: a Tibetan Buddhist Journey Toward Enlightenment, AWAKEN invite différents invités à parler de la transformation personnelle qu’ils ont entreprise au cours de leur vie. Parmi eux se trouvent l’humoriste Aparna Nancherla, l’auteur et professeur de méditation Tara Brach, la doula Latham Thomas et l’artiste Tsherin Sherpa.

«L’éveil spirituel est au cœur de la collection du Rubin Museum. Il est même au centre d’une exposition, actuellement présentée dans nos galeries», explique Dawn Eshelman, responsable des programmes chez le musée new-yorkais. «Avec le podcast, nous avons voulu donner une dimension humaine au concept parfois intimidant de l’éveil spirituel, en faisant entendre des voix de différents points de vue (religieux et laïques) qui offrent des exemples très différents et personnels de ce que peut être l’illumination».

Qui de mieux que Laurie Anderson pour animer AWAKEN. Depuis les années 1970, la performeuse avant-gardiste pratique l’art narratif à travers une multitude de médiums artistiques. «Je faisais partie d’une famille où il fallait parler. Nous étions huit enfants et on attendait de nous que nous racontions ce qui se passait dans nos vies», a-t-elle un jour déclaré au sujet de sa vision de l’art. «Les mécanismes derrière une histoire, comme savoir qui la raconte, m’ont toujours intéressé. J’aime jouer avec ça».

Entre conversation et confession

De plus en plus d’artistes suivent l’exemple de Carrie Mae Weems et Laurie Anderson, et prennent la parole à travers des podcasts. Si le phénomène n’est pas nouveau, la pandémie a contribué à l’apparition de programmes audio où les artistes se livrent librement. C’est notamment le cas de Chats with Artists in Lockdown.

Dans ce podcast conversationnel, Emma Cousin s’entretient avec Jean-Philippe Dordolo, Paloma Proudfoot et Dean Kenning sur l’impact du Covid-19 sur leur vie et leur travail. Une façon pour ces artistes de «rester en contact pendant le confinement», comme l’explique l’artiste londonienne dans le premier épisode de Chats with Artists in Lockdown . Ses invités et elle abordent des sujets comme le report de leurs expositions pendant que la crise sanitaire battait son plein, la peur de la page blanche ou encore le retour dans le studio de création.

Cette ambiance intimiste est aussi de rigueur dans le podcast Arts to Hearts, où Charuka Arora reçoit des artistes qui l’inspirent comme Lizzy Taber, Halie Torris, Brandi Hofer et Ekaterinas Popova. Elles partagent leur expérience dans le monde de l’art et leurs conseils pour s’y faire une place. De quoi inspirer d’autres artistes de donner de la voix.

Articles similaires