Culture

Prix Gémeaux 2021: France Beaudouin triplement récompensée

France Beaudouin remporte trois Gémeaux dont celui du prix du public. Photo: Éric Myre

France Beaudouin ressort grande gagnante du 36e Gala des Gémeaux avec pas moins de trois prix remportés, dimanche soir. L’animatrice est récompensée pour son rôle d’animation dans les émissions La commande culturelle et En direct de l’univers, en plus de recevoir le prix du public pour cette même émission.

En préambule du Gala, Véronique Cloutier a placé la «petite lucarne» sur un piédestal, car beaucoup de Québécois ont vu dans la télévision un moyen de s’évader de cette pandémie, et les acteurs du milieu se sont efforcés d’égayer le quotidien.

«Comment on rallie, on rassemble? […] La télé a été un projecteur sur nos vies, nos rêves. Cette année, tous les créateurs et les acteurs ont essayé d’illuminer les quatre murs de nos salons. […] Je veux vous célébrer», lance l’animatrice de la soirée en guise de présentation.

La soirée présentée par Véronique Cloutier, qui met à l’honneur les créations télévisuelles québécoises et ses artistes, a mis en avant l’animation de France Beaudouin puisqu’elle a reçu trois Gémeaux. Le prix du public, coup de cœur de l’année a été décerné à l’émission En direct de l’univers animée par France Beaudouin, celle-ci récolte aussi deux prix d’animation pour En direct de l’univers dans la catégorie Meilleure animation d’une émission produite pour les médias numériques et La commande culturelle dans la catégorie meilleure animation : série ou spéciale de variétés.

La série Bête noire est consacrée meilleure série dramatique, tandis que l’actrice Isabelle Blais remporte le prix du premier rôle féminin grâce à son rôle dans Bête noire. Son homologue masculin, Théodore Pellerin, est sacré pour son rôle dans Patrick Sénécal présente. L’autre série doublement récompensée est District 31 en tant que meilleure série dramatique annuelle et grâce au premier rôle masculin dans une série dramatique annuelle de Michel Charrette.

Faire confiance aux créations

Guy Jodoin a reçu le prix du premier rôle dans une comédie pour son rôle du sergent-détective Charles Lépine dans Escouade 99, et en a profité pour lancer un message aux «diffuseurs et aux décideurs». L’acteur a pendant trois minutes expliqué qu’il fallait donner sa chance aux programmes et non pas que leurs destinées soient exclusivement liées à une cote d’écoute.

Je sais que j’ai qu’une minute mais je risque de dépasser. […] La première année Escouade 99 a passé, la deuxième s’en vient mais la troisième, on branle dans le manche. Je m’adresse aux diffuseurs et aux décideurs, j’ai le goût de vous dire que j’ai joué dans deux séries [Télépirate et Le tricheur] où les critiques tiraient à boulet rouge. Laissez les productions respirer, laisser leur prendre leur envol. J’espère qu’on ne tient pas seulement à une cote d’écoute.

Guy Jodoin, sergent-détective Charles Lépine dans Escouade 99

Le premier rôle féminin dans une comédie a été remis à Christine Beaulieu dans L’œil du Cyclone.

Hommage aux métiers de l’ombre

Script, auteur, assistant caméra, accessoiriste ou cadreur ont été mis dans la lumière. Avant la remise du prix de la meilleure série dramatique annuelle, Véronique Cloutier a rappelé que derrière la télévision et les programmes existe une industrie avec une multitude d’emplois, souvent dans l’ombre. Ce soir, «tous les applaudissements sont pour vous», dit-elle. C’est d’ailleurs la régisseuse plateau de l’émission qui a remis le prix décerné à District 31.

Legault et Nadeau s’invitent au Gala

L’animateur Patrick Huard, dans son discours de remerciement pour le prix de Meilleure émission ou série d’entrevues ou talk-show pour La Tour, a égratigné l’attitude du premier ministre du Québec, François Legault, et du chef de Québec solidaire, Gabriel-Nadeau Dubois, lors de la rentrée parlementaire. Le premier ministre avait traité le représentant de Québec solidaire de «woke». Ce moment ne l’a pas rendu fier d’être Québécois, explique l’animateur.

«La Tour, c’est une émission qui se base sur l’écoute. On a voulu créer un endroit où on se parlait et où on ne s’insultait pas. C’est important de s’écouter et de montrer l’exemple. Si vous voulez montrer l’exemple M. Legault et M. Nadeau, excusez-vous donc devant l’Assemblée nationale», lance-t-il.

Patrick Huard

Pour la catégorie Téléréalité, l’humoriste Pierre-Yves Roy-Desmarais, a avoué, ironiquement, ne pas pouvoir regarder ce genre d’émission car celles-ci sont trop «stressantes». Pour la remise du prix à l’émission Les Chefs, l’acteur explique que «c’est quand même l’émission la plus dramatique alors qu’ils sont juste en train de cuisiner de la tourte».

Les principaux gagnants

  • Meilleure série dramatique: Bête noire
  • Meilleur premier rôle féminin: série dramatique, Isabelle Blais, Bête noire
  • Meilleur premier rôle masculin: série dramatique, Théodore Pellerin, Patrick Sénécal présente
  • Meilleure série dramatique annuelle : District 31
  • Meilleur premier rôle masculin : série dramatique annuelle, Michel Charrette, District 31
  • Meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle, Maude Guérin, 5e Rang
  • Meilleure comédie : M’entends-tu ?
  • Premier rôle féminin, comédie : Christine Beaulieu, l’œil du cyclone
  • Premier rôle masculin, comédie : Guy Jodoin, Escouade 99
  • Meilleure téléréalité : Les Chefs
  • Meilleure émission ou série d’entrevues ou talk-show: La Tour
  • Meilleure émission sportive: Football de la NFL

Articles récents du même sujet