Culture

Télé: le défi d’incarner des enjeux de santé avec authenticité

Noah Parker, Anthony Therrien et Marine Johnson dans les séries «Six degrés» et «Les bracelets rouges» Photo: Radio-Canada et TVA

Cet hiver, les séries Six degrés et Les bracelets rouges mettent en scène de jeunes protagonistes qui vivent avec différents enjeux, comme la malvoyance, le cancer et la fibrose kystique. Métro a discuté avec quelques interprètes des défis d’incarner cette différence avec authenticité.  

Le comédien Noah Parker est à l’avant-scène des deux séries. Dans Six degrés, qui est de retour pour une deuxième saison, il joue Léon, un adolescent malvoyant.

«Je ne savais pas grand-chose sur cette réalité», confie-t-il d’emblée. Pour préparer son audition, il s’est inspiré du jeu d’Al Pacino, qui a été oscarisé pour sa personnification d’un homme aveugle dans le film Scent of a Woman.

Par la suite, il a rencontré à plusieurs reprises un homme malvoyant, Méridick Forest, une connaissance de l’auteur de la série Simon Boulerice, qui a en partie inspiré le personnage de Léon.

«Je suis allé chez lui, je l’ai observé et je l’ai même filmé pour voir comment il se déplace, comment il déploie sa canne. J’ai pris plein de petits trucs en note, ça m’a vraiment aidé pour le jeu physique», raconte Noah Parker.

Méridick Forest a également agi comme consultant sur le plateau de tournage, ce qui a permis à l’acteur d’améliorer son jeu.

Je m’amuse beaucoup plus quand je dois travailler plus et que mon personnage est plus éloigné de ma vie quotidienne.

Noah Parker, qui joue dans Six degrés et Les bracelets rouges

Cancer des os

Dans Les bracelets rouges, Noah Parker incarne Justin, un sportif promis à une belle carrière en hockey. Jusqu’à ce qu’un cancer des os entraîne l’ablation d’une de ses jambes. Il séjourne à l’hôpital en compagnie d’autres jeunes patients, dont Félix, joué par Anthony Therrien (à qui il donne aussi la réplique dans Six degrés).

Pour se préparer, les deux acteurs ont rencontré un jeune homme qui a eu ce même type de cancer. «Ça nous a permis d’apprendre beaucoup de choses, notamment sur les douleurs fantômes. Il nous a aussi raconté comment on vit le fait d’apprendre qu’on a le cancer et comment faire face à une amputation», raconte Noah Parker.

Pour Anthony Therrien, jouer Félix «a été une transformation physique avant tout». Les deux comédiens ont notamment rasé leurs cheveux pour ressembler à leurs personnages, qui suivent des traitements de chimiothérapie.

«Il y a aussi un travail logistique et pratique avec la chaise roulante et les béquilles, ajoute-t-il. On a eu la chance de faire beaucoup de répétitions.»

Fibrose kystique

Marine Johnson ne «connaissait pas grand-chose» à la fibrose kystique avant de reprendre le rôle de Florence dans la deuxième saison de Six degrés, qui était précédemment joué par Amaryllis Tremblay.

Comme ses collègues, elle a aussi rencontré des personnes atteintes de la même maladie que son personnage, dont Sarah Dettmers, qui a été impliquée dans le processus de création de la série.

«Elle m’a raconté son parcours de vie: par où elle est passée, son quotidien, ce qui est difficile pour elle, ses accomplissements et plein de détails, comme la respiration, l’essoufflement… Comme je suis super curieuse, je lui ai posé énormément de questions!» raconte-t-elle avec enthousiasme.

Ce sont des gens très combattants, qui ont envie de vivre, de profiter de tous les moments, parce qu’ils savent que tout peut s’arrêter.

Marine Johnson, à propos des personnes atteintes de la fibrose kystique, comme son personnage dans Six degrés

Marine Johnson a adoré jouer un personnage qui vit avec une différence. «En général, on aime avoir la chance de jouer des rôles comme ça pour se surpasser», mentionne-t-elle.

Le plus grand défi pour elle a été de trouver un juste équilibre dans son jeu. «La fibrose kystique est une maladie qui s’entend, la personne est essoufflée et tousse beaucoup, mais je ne voulais pas trop en mettre pour ne pas que ça devienne caricatural, dit-elle. Aussi, les tournages se font dans le désordre. Comme il y a une progression dans la maladie du personnage dans la saison 2, je devais trouver la justesse dans la gradation de son état physique et mental.»

La saison 2 de Six degrés est présentement offerte sur l’Extra d’ICI Tou.tv.
La série Les bracelets rouges est diffusée les mardis à 20h à TVA et offerte en rattrapage.


Quand la maladie est invisible

Contrairement aux personnages cités ci-dessus, celui qu’incarne Milya Corbeil Gauvreau dans Les bracelets rouges est atteint d’un trouble de santé mentale qui n’est dévoilé que plus tard dans la série. «Ma maladie est invisible, mais ce n’est pas parce qu’on ne la voit pas qu’elle n’existe pas», souligne l’interprète de Lou. Pour l’incarner avec authenticité, elle a rencontré une personne atteinte du même trouble que son personnage ainsi qu’une mère dont la fille souffre de cette maladie. «J’ai fait beaucoup de recherches et j’ai regardé des films qui parlent de cette maladie, ajoute-t-elle. J’ai même suggéré [au réalisateur] Yan England de me teindre les cheveux en rose pour ajouter à la folie de mon personnage.»

Avec Amélie Revert

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet