Culture

Streaming: Netflix, Club Illico et autres surpassent maintenant le câble

Photo: Istock/Marvin Samuel Tolentino Pineda

La popularité des services de visionnement en ligne payants, comme Netflix, Club Illico et Tou.tv, a dépassé celle des services de télévision par câble ou fibre optique dans les foyers québécois. Une première!

C’est ce que révèle une enquête NETendances rendue publique aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval.

Selon l’étude intitulée Portrait numérique des foyers québécois, 71% des adultes québécois sont abonnés à au moins un service payant de visionnement en ligne tel que Netflix, Amazon Prime ou Disney+, alors que 66% sont abonnés à un service de télévision par câble ou fibre optique. 

On rapporte aussi que le taux d’abonnement à un service de télévision par câble ou fibre optique a diminué de 6 points de pourcentage au cours de la dernière année et de 13 points de pourcentage depuis 2018.

«Les adultes québécois âgés de 18 à 54 ans sont encore les plus nombreux à être abonnés à au moins un service payant pour visionner des films ou des séries sur Internet tandis que l’abonnement à un service de télévision par câble ou fibre optique est plus populaire chez les adultes âgés de 55 ans et plus», précise le porte-parole des enquêtes NETendances à l’ATN, Bruno Guglielminetti.

Netflix en tête du palmarès

La plateforme de visionnement en ligne Netflix demeure la plus populaire chez les internautes québécois avec un taux d’abonnement de 57%, en hausse de cinq points de pourcentage en un an. 

La plateforme Amazon Prime, passée d’un taux d’abonnement de 19% à 29% au cours de la dernière année, se retrouve en deuxième place. Elle est suivie de la plateforme Disney+, qui a connu une croissance de quatre points de pourcentage pour atteindre un taux d’abonnement de 18% en 2021.

Quant aux proportions d’internautes québécois abonnés aux plateformes Club Illico (16%), ICI TOU.TV Extra (9%) et Crave (8%), elles sont toutefois demeurées stables par rapport à 2020.

Plus de temps passé devant les écrans

Sans surprise considérant le contexte de la pandémie, le temps passé devant les écrans a augmenté dans la dernière année. Près de 6 adultes québécois sur 10 (58%) affirment avoir passé plus de temps devant les écrans (télévision, ordinateur, téléphone intelligent ou tablette électronique) à la maison au cours des 12 derniers mois. 

Les adultes âgés de 18 à 24 ans (70%), de 25 à 34 ans (72%) et de 34 à 44 ans (71%) ainsi que les personnes ayant un diplôme d’études collégiales (63%) ou universitaires (67%) sont les plus nombreuses à avoir passé plus de temps devant les écrans.

La popularité des appareils de divertissement à la maison est aussi en hausse. En effet, près des trois quarts des adultes québécois (74%) possèdent au moins un appareil de divertissement à la maison tel qu’une console de jeu vidéo, une télévision intelligente ou un lecteur multimédia en continu. Cela correspond à une hausse de huit points de pourcentage en un an. 

Or, c’est la télévision intelligente qui a connu la plus forte croissance au cours de la dernière année avec une augmentation de 21 points de pourcentage, passant de 39% à 60%. Elle a donc dépassé en popularité la console de jeu vidéo (41%) et le lecteur multimédia en continu (30%) par rapport à l’année précédente. 

Pour arriver à ces données, ATN a interrogé 1033 adultes internautes québécois âgés de 18 ans et plus via le Web du 8 au 28 octobre 2021. À ces répondants ont été ajoutés des non-internautes issus de la collecte téléphonique annuelle de l’enquête NETendances 2021.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet