Culture

On a regardé «Les bracelets rouges» en avant-première!

les bracelets rouges
Anthony Therrien et Audrey Roger dans «Les bracelets rouges». Photo: Collaboration spéciale TVA

Métro a eu accès aux deux premiers épisodes des Bracelets rouges, une série réalisée par Yan England. La nouvelle fiction de TVA s’infiltre ainsi dans le quotidien d’une bande de jeunes, tous et toutes hospitalisé.e.s.

Celle-ci est diffusée les mardis à 20h pendant dix semaines, à partir du 4 janvier.

Les bracelets rouges, qu’est-ce que c’est?

Les bracelets rouges est l’adaptation d’une série catalane par les coscénaristes Stéphanie Perrault et Michel Brouillette. On y suit l’histoire d’amitié presque improbable de sept adolescent.e.s. Âgé.e.s de 9 à 17 ans, ces jeunes séjournent à l’hôpital pour soigner leur maladie, mais n’en oublient pas pour autant les défis de la vie. «Chaque personnage a un secret», promet par ailleurs Yan England.

Avant une opération, chacun.e reçoit son bracelet rouge comme un symbole de courage.

Une série lumineuse

Destinée à un public familial, Les bracelets rouges est baignée par l’espoir. L’émission compte également une bonne dose d’humour. «Il y a beaucoup de lumière dans la série, dit le réalisateur. J’aime l’approche authentique du scénario, avec des émotions bien présentes.»

Malgré un cadre de vie à l’hôpital qui peut parfois s’avérer pesant, les jeunes sont en effet bien déterminé.e.s à croquer la vie à pleines dents.

Une solide distribution

«Les acteurs se sont lancés corps et âme dans leurs rôles. Ils sont très dévoués», souligne Yan England.

Audrey Roger, Anthony Therrien, Noah Parker, Milya Corbeil Gauvreau, Malick Babin, Léanne Désilets et Étienne Galloy ont été, toujours selon le cinéaste, «une belle gang à réunir à l’écran».

La santé mentale à l’hôpital

Si certain.e.s sont atteint.e.s d’un cancer ou d’autres maux physiques, la santé mentale est elle aussi bien présente dans Les bracelets rouges.

«Ma maladie est invisible, mais ce n’est pas parce qu’on ne la voit pas qu’elle n’est pas là», indique Milya Corbeil Gauvreau, qui interprète Lou. Quel est alors le trouble mental qui a conduit son personnage à l’hôpital? L’équipe propose de regarder la série jusqu’au bout pour le découvrir…

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet