Culture

Un show de la mi-temps explosif mis en valeur par des Montréalais

Eminem, Dr. Dre, Mary J. Blige et Snoop Dogg. Photo: Getty

Le hip-hop a rayonné lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl dimanche. Dr. Dre, Snoop Dogg, 50 Cent, Mary J. Blige, Kendrick Lamar et Eminem ont tous offert de remarquables performances. Et ils étaient illuminés par le travail innovant de l’entreprise montréalaise spécialisée dans la création d’objets lumineux PixMob.

Après avoir éclairé le spectacle de Jennifer Lopez et de Shakira en 2020 puis celui de The Weeknd en 2021, l’entreprise montréalaise, installée dans le quartier Chabanel à Montréal, offrait ses services pour le plus grand événement sportif d’Amérique du Nord pour la troisième année consécutive.

Cette année le défi était de taille puisque PixMob devait illuminer le spectacle alors que le soleil était encore bien présent dans le ciel et que le toit du stade est en verre. Pour ce faire, l’entreprise devait créer sa technologie la plus brillante à ce jour. Ainsi est née NOVA, une nouvelle famille de produits PixMob à haute luminosité.

Des dizaines de milliers de cocardes lumineuses ont été distribuées.

Une foule lumineuse

L’intégration de la foule était au cœur de la réussite du spectacle. PixMob a fourni 70 000 cocardes DEL alimentées par la technologie NOVA fabriquées à Montréal à tous les spectateurs ainsi qu’à tous les danseurs et autres participants du spectacle. Ces cocardes peuvent éclairer deux fois plus que la lampe de poche d’un cellulaire, proposer pas moins de 16 millions de couleurs différentes et se synchroniser avec la musique du spectacle.

«Le résultat a été transformateur, PixMob démontrant à nouveau sa capacité à se réinventer pour transformer le public en une toile de lumière vibrante, palpitante et envoûtante», peut-on lire dans le communiqué de l’entreprise.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet