Culture

Cathy Wong : le cinéma pour changer le monde 

Cathy Wong
Cathy Wong en 2012 (à gauche) et en 2022 (à droite). Photo: Archives Évasion/Gracieuseté Téléfilm Canada

Il y a exactement 10 ans, Cathy Wong participait à la série télévisée La Course Évasion autour du monde, une émission dans laquelle de jeunes cinéastes partaient faire du documentaire partout sur la planète. À peine ses études en droit terminées, elle échangeait son code civil pour une caméra et un trépied. Une passion qui ne l’a jamais quittée, elle qui occupe aujourd’hui un poste d’importance à Téléfilm Canada

+ La série «#10YearsChallenge – Spécial femmes de tête» vise à célébrer l’ascension fulgurante de personnalités féminines inspirantes du Québec au cours des dix dernières années. Découvrez-en plus ICI. +

«Je partais sans trop savoir à quoi m’attendre, mais avec l’intention de faire du documentaire à travers le monde», se souvient-elle. 

Depuis toujours, Cathy Wong travaille pour obtenir plus de justice sociale et pour promouvoir l’égalité, l’équité, l’accessibilité, la représentativité et l’inclusion.  

À travers cette aventure, elle voulait s’ouvrir à un nouveau médium de communication pour faire partager ses préoccupations. 

«Je voulais raconter le vécu des autres pour susciter des réflexions et amener des transformations sociales. C’était une continuation de ce qui a toujours fait partie de mon parcours.» 

On peut dire que la course a transformé le cours de sa vie en renforçant son souhait de travailler pour une société plus juste et collectivement plus forte.  

Différents engagements 

À son retour à Montréal, elle a intensifié son engagement social en continuant à réaliser des documentaires, notamment Jeunes ailleurs, vieilles ici, portant sur le parcours de quatre femmes aînées immigrantes, en plus de faire du développement communautaire dans les YMCA du Québec. 

Pendant plusieurs années, elle a siégé comme présidente du Conseil des Montréalaises, une assemblée consultative auprès de l’administration municipale pour tout ce qui a trait à la condition féminine.  

Elle a aussi continué de communiquer sa vision à travers ses chroniques dans les pages du journal Le Devoir.  

Élue à la Ville 

En 2017, Cathy Wong est devenue la première personne d’origine chinoise à siéger à l’hôtel de ville en étant élue conseillère de ville dans le centre-ville de Montréal.  

«C’est venu comme un choc, mais aussi avec un grand sens des responsabilités. Je voulais être à l’écoute de la communauté chinoise qui m’a vue grandir.» 

À la Ville, Cathy Wong a été membre du comité exécutif, responsable de la diversité, de l’inclusion en emploi, de la langue française, et de la lutte au racisme et à la discrimination, en plus d’être la première femme présidente du conseil municipal. 

Ses actions politiques étaient pour elle une suite cohérente et naturelle de ses engagements précédents.  

Retour à ses vieilles amours 

Au cours de ses années en politique, son amour pour la vidéo et le cinéma ne s’est jamais estompé.  

«Je suis une geek de cinéma local. On a un cinéma extrêmement riche au Québec.» 

Depuis novembre 2021, Cathy Wong est la vice-présidente Équité, diversité et inclusion et Langues officielles chez Téléfilm Canada.  

«Cette charge est l’opportunité de continuer le travail entamé à la Ville et de l’amener dans le milieu du cinéma de chez nous. C’est l’occasion de voir comment on peut travailler les questions de diversité, de représentation, d’équité devant et derrière la caméra pour que notre cinéma soit un reflet de qui nous sommes aujourd’hui et pour s’assurer que les histoires que nous racontons puissent l’être par tous et toutes de manière à être le plus représentatif possible de notre époque.» 

«C’est un poste qui vient d’être créé et je suis la première à avoir le bonheur de l’occuper», conclut-elle. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet